Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Débat Macron – Le Pen : la bourde de Marine Le Pen dès le début du débat qui n’est pas passé inaperçue… (vidéo)

Publié par Celine Spectra le 21 Avr 2022 à 8:47

Ce mercredi 20 avril, alors même que le débat de l’entre-deux-tours n’avait pas encore commencé, Marine Le Pen a été victime d’un bug technique.

En effet, comme vous allez pouvoir le constater dans cette vidéo, la candidate a commencé à s’exprimer un peu trop vite :

Marine Le Pen : faux départ pour la candidate

Ce mercredi 20 avril, Emmanuel Macron et Marine Le Pen se sont retrouvés pour débattre de nombreux sujets comme notamment les retraites. Le pouvoir d’achat, l’environnement. La compétitivité, les retraites, l’international, la jeunesse. L’attractivité française, les institutions, la sécurité. Et aussi l’immigration.

Mais alors que le débat allait commencer, la candidate du RN a été victime d’un bug technique. En effet, alors que l’émission débute à peine et que la musique de générique commence, Marine Le Pen a déjà commencé à parler… Alors que son temps de parole est compté.

Gilles Bouleau prend alors la parole pour l’interrompre. En effet, comme le stipule le présentateur du JT de TF1, il désire ouvrir la soirée avec une première question. « Nous souhaitions avec Léa Salamé vous poser à l’un et l’autre, pour une durée d’une minute trente, la question suivante […] En quoi seriez-vous une meilleure présidente que votre adversaire ?« , demande-t-il à Marine Le Pen.

Débat entre deux tours : Marine Le Pen victime d'un beug technique ! (vidéo)

TF1

Une candidate amusée par son impatience

Alors que le débat a subi un gros changement de dernière minute, Marine Le Pen semble amusée de voir qu’elle a été trop impatiente. « J’ai commencé avant même que vous ayez débuté« , atteste-t-elle avec un large sourire alors qu’Emmanuel Macron garde son sérieux.

Alors que chaque seconde compte pour les deux candidats, Léa Salamé assure à Marine Le Pen que ce temps de parole utilisé précocement ne lui sera pas enlevé. Juste avant de répondre à la question, elle finit par s’excuser pour sa précipitation. « J’en suis navrée« , assure-t-elle en effet.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.