Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Dîners clandestins : Jean Castex pourrait prendre une décision radicale

Publié par Sacha JOUANNE le 08 Avr 2021 à 17:00

L’entourage du chef du gouvernement a déclaré que « ce serait la démission, direct » pour un ministre qui aurait participé à des dîners clandestins. Des propos qui font suite au scandale de l’affaire Pierre-Jean Chalençon.

entourage-castex-réaction

>>> A lire aussi : Dîners clandestins : ce serveur donne un détail clé sur le ministre présent (vidéo)

La réaction de l’entourage du Premier ministre face à l’affaire des dîners clandestins

« Les ministres ont un devoir d’exemplarité absolue […] S’il s’avérait qu’un ministre s’était rendu dans ce type de soirée, ce serait la démission, direct » . Voici la réaction de l’entourage de Jean Castex à propos de l’affaire Pierre-Jean Chalençon. Pour rappel, M6 a réalisé un reportage en caméra caché montrant un dîner clandestin avec de nombreuses personnes. Le lieu de cette soirée s’est révélé être la Palais Vivienne, demeure de Pierre-Jean Chalençon.

Dans ce reportage, sous une voix modifiée, le célèbre collectionneur a notamment déclaré qu’il recevait des ministres lors de ces dîners clandestins. Quelques heures plus tard, Pierre-Jean Chalençon s’est rétracté en disant que c’était un simple « poisson d’avril« .

Face au rétropédalage du célèbre collectionneur, la Société des journalistes de M6 a défendu le reportage réalisé par la chaine. « D’autres sources nous ont confirmé en ‘off’ la présence d’au moins un membre du gouvernement à un de ces dîners » , a-t-elle déclaré dans un communiqué.

Une histoire devenue une affaire d’État

Des enquêtes sont alors en cours afin de savoir quel est le ministre qui s’est permis d’aller dans des dîners clandestins alors que les restaurants sont fermés depuis la fin octobre 2020. Dans un premier temps, Gabriel Attal a été visé par ces accusations car Pierre-jean Chalençon avait déclaré des semaines plus tôt, qu’il voulait l’invité à dîner. Mais le porte-parole du gouvernement n’a pas accepté l’invitation, a assuré Marlène Schiappa.

L’entourage du chef du gouvernement a alors affirmé la volonté du gouvernement de sanctionner le ministre qui aurait participé à des dîners clandestins. Reste tout de même à prouver la présence d’un membre du gouvernement à ce type de soirée. Pour le moment aucun nom n’est sortie.

>>> A lire aussi : Dîners clandestins : Le ministre qui a mangé avec Pierre-Jean Chalençon démasqué

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.