Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron au plus mal : Démission choc

Publié par Gabrielle Nourry le 20 Déc 2023 à 10:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La loi immigration a fracturé le camp présidentiel. Cinquante-neuf députés de la majorité présidentielle n’ont pas voté pour le texte qui a été adopté ce mardi 19 décembre. Le ministre de la Santé, Aurélien Rousseau, aurait présenté sa démission suite à cette soirée.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Emmanuel Macron : il vire un de ses proches à l’Elysée

Le ministre de la Santé remet sa démission

La suite après cette vidéo

Le camp présidentiel est en pleine crise depuis la présentation de la loi immigration à l’Assemblée. Une motion de censure avait été votée une première fois contre cette réforme, amenant Gérald Darmanin à présenter sa démission au président de la République.

La suite après cette publicité

Une démission qu’Emmanuel Macron avait refusée, il avait alors chargé le ministre de l’Intérieur et Elisabeth Borne de présenter un nouveau texte. Le projet de loi immigration a finalement été voté ce mardi 19 décembre dans la soirée. Mais sur 251 députés de la majorité présidentielle, 59 ont voté contre ou ont choisi de s’abstenir.

Certains membres du gouvernement font partie des réfractaires à ce projet de loi. Le ministre de la Santé, Aurélien Rousseau, aurait d’ailleurs remis sa démission à Elisabeth Borne dans la nuit. Il aurait réuni les membres de son équipe dans la soirée pour leur annoncer sa décision.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Elisabeth Borne vapote en pleine Assemblée : Une députée la recadre

La majorité présidentielle en pleine crise

À l’instar d’Aurélien Rousseau, plusieurs ministres opposés au projet de loi, comme Clément Beaune ou Sylvie Retailleau, ont été reçus dans la soirée à Matignon. Le ministre de la Santé a-t-il vraiment présenté sa démission ? Elisabeth Borne, critiquée pour son utilisation excessive du 49.3 assure qu’aucune démission n’a été reçue.

La suite après cette publicité

« J’ai échangé très tard dans la nuit avec le président de la République qui n’a pas reçu la démission d’Aurélien Rousseau. Donc c’est un non-sujet (…) On va arrêter de commenter des choses qui n’existent pas », a-t-elle déclaré sur France Inter.

La suite après cette publicité

Le vote de ce texte risque de laisser des traces au sein de la famille politique d’Emmanuel Macron. Le président pourrait perdre la confiance de plusieurs parlementaires et ministres. Une fracture qui se fera également sentir chez les Jeunes avec Macron, qui avaient appelé à rejeter cette réforme.

À lire aussi : Emmanuel Macron lâché par un de ses proches

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.