Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron : cette lettre très grave reçue par le Président inquiète beaucoup

Publié par Elisa GERLINGER le 14 Nov 2020 à 19:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Près de 150 maires ont lancé une lettre ouverte à Emmanuel Macron. Ils lancent un appel à l’aide en faveur des quartiers défavorisés.

La suite après cette publicité

La crise du coronavirus a été fatale et nuisible pour de nombreux secteurs comme la restauration, l’évènementiel ou encore les petits commerces. Mais pas que. Elle a également accentué la « détresse sociale et économique » des quartiers défavorisés. C’est ce que dénoncent près de 150 maires dans une lettre ouverte au Président de la République ce samedi 14 novembre. Ces élus locaux lancent donc un appel à l’aide à Emmanuel Macron. Ils proposent qu’1% du fond de solidarité de 100 milliards d’euros, censé aider la France à faire face à la récession de 2020 à 2022, leur soit réservé.

La suite après cette vidéo

Les maires mobilisés pour les quartiers défavorisés

Aujourd’hui, les signataires constatent que « les villes et quartiers populaires restent un angle mort du plan de relance : aucune mesure ambitieuse n’a été prise pour répondre à la détresse sociale et économique qui frappe nos communes ». Ils mettent évidement en cause la crise sanitaire qui a frappé tout le pays. C’est pourquoi ils aimeraient que cette somme permette prioritairement de venir en aide aux « associations œuvrant pour la jeunesse et les publics en difficulté », à « la création de comités locaux de solidarité » et de « maisons médicales et de centres de santé » dans les villes les plus pauvres, ainsi qu’à « la mobilisation des acteurs de l’emploi ». Cette mesure permettrait créer environ 7 000 nouveaux postes.

La suite après cette publicité

Un engagement pris en 2018

Les maires appellent donc Emmanuel Macron à honorer ses engagements pris en 2018 après la remise d’un rapport par l’ancien ministre, Jean-Louis Borloo, sur les quartiers défavorisés. Celui-ci proposait 19 programmes et 48 mesures. Il avait pour objectif de « faire revenir la République »dans les quartiers face au « repli identitaire et communautaire », ainsi que la création d’un fonds de 5 milliards d’euros. Les élus locaux espèrent donc une réponse rapide et efficace de la part du chef de l’Etat.

A lire aussi: Un maire reçoit des menaces de décapitation : l’inquiétude s’accélère ! (VIDEO)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.