Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron finalement sur le point de dissoudre l’Assemblée ?

Publié par Mia le 30 Juin 2022 à 19:10
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Récemment investie, l’Assemblée nationale pourrait-elle être dissoute par Emmanuel Macron ? Tandis que le président annonçait aux Français une bonne nouvelle, ce dernier pourrait s’apprêter à prendre une lourde décision politique. En effet, depuis quelques jours, sa Première ministre Elisabeth Borne souffre d’une popularité en nette baisse. Ainsi, beaucoup pensent qu’elle devrait se soumettre au vote de confiance de l’Assemblée Nationale.

Ce fameux vote, non obligatoire, vise à demander aux députés s’ils ont confiance dans le gouvernement en place. Dans le cas où le vote serait bel et bien effectué et défavorable à Elisabeth Borne, elle pourrait être censurée. Dans la crainte de voir sa Première Ministre évincée, Emmanuel Macron va-t-il écarter l’Assemblée une bonne fois pour toutes du paysage politique ?

Les vidéos du jour à ne pas manquer
macron dissoudre assemblée nationale

Elisabeth Borne craintive face au vote de confiance

Le vote de confiance, Elisabeth Borne n’y est pas favorable. En réalité, elle est encore en pleine réflexion pour savoir si oui ou non elle s’y soumettra. Néanmoins, elle semble avoir peur de son avenir au poste de Première ministre si ce vote avait bien lieu. Interrogé par La Dépêche du Midi, le politologue Pierre Mathiot explique son hésitation en cet instant crucial.

« La situation actuelle fait la part belle au Parlement. Ce qui signifie que l’exécutif doit mettre en œuvre des savoir-faire qu’il ne maîtrise pas forcément. Il doit composer notamment avec dix groupes politiques, c’est du jamais vu » , a-t-il commencé chez nos confrères. « Dans ce scénario inédit, très peu de députés ont plus d’un mandat d’expérience. […] On est dans une Assemblée de néophytes ou personne ne partage cette culture du dialogue politique. Nous comprenons donc pourquoi Elisabeth Borne prend le temps de faire son choix par rapport au vote de confiance » , explique ainsi Pierre Mathiot.

Il faut dire qu’Elisabeth Borne risque gros dans cette histoire. D’après le politologue, si l’Assemblée « décide de voter ensemble contre la confiance » , Elisabeth Borne « serait très probablement amenée à démissionner » .

Emmanuel Macron, prêt à dissoudre l’Assemblée Nationale ?

Mais du coup, si Elisabeth Borne démissionne, que va-t-il se passer ? Emmanuel Macron va-t-il continuer avec l’Assemblée Nationale, même après leur décision de renverser le gouvernement qu’il aura choisi ? Selon le politologue Pierre Mathiot, interrogé par La Dépêche du Midi, le chef de l’État pourrait mettre fin à l’Assemblée pour mettre en place un gouvernement fait des mêmes valeurs politiques.

« À mon avis, elle n’ira pas au vote de confiance » , a estimé l’expert sur le sujet d’Elisabeth Borne. « Dans le scénario où elle perd le vote et présente sa démission, il n’est pas improbable qu’à ce moment-là, Emmanuel Macron décide de dissoudre l’Assemblée nationale » , a-t-il ainsi déclaré. À noter qu’Emmanuel Macron a totalement le pouvoir de dissoudre l’Assemblée Nationale. Néanmoins, suite à cette décision, un délai d’un an doit être respecté.

0