Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron : cette nuit folle dévoilée… ça fait jaser !

Publié par FJ le 20 Déc 2022 à 16:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce lundi 19 décembre 2022, Emmanuel Macron a quitté le Qatar pour se rendre auprès de la marine nationale présente sur le porte-avions, le Charles de Gaulle. Un endroit où il a passé la nuit comme le rapportent nos confrères de 20 minutes.

emmanuel macron porte avion passe nuit

© Capture d’écran franceinfo

>>> À lire aussi : Coupe du monde : Emmanuel Macron pris d’un coup de chaud pendant le match, ce geste qui n’est pas passé inaperçu

Emmanuel Macron, une attitude qui ne passe pas

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Ce dimanche 18 décembre 2022, Emmanuel Macron était présent au Qatar afin de soutenir les Bleus durant la finale de la Coupe du monde de football. Il a été aperçu dans les tribunes, criant et sautant de joie à chaque but. Un moment qui a touché les internautes, heureux de voir un président naturel, juste fan de foot.

Mais malheureusement pour lui, quelques minutes plus tard, son attitude n’a pas du tout convaincu. Et pour cause, il est allé réconforter les joueurs sur le terrain et plus précisément Kylian Mbappé, mais en se montrant particulièrement insistant et tactile. Une notion de consentement mis à mal et que les internautes ont grandement pointé du doigt.

>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : la grande annonce qui vient de tomber…

Sa nuit sur le Charles de Gaulle

Mais après cette défaite, dont il était malgré tout très fier, Emmanuel Macron a repris le travail. Il était présent sur le Charles de Gaulle, le célèbre porte-avions afin de fêter Noël avec la marine nationale pour le Noël dans les forces armées. Une tradition mise de côté pendant deux ans à cause de la crise sanitaire du Covid-19, mais qui reprend de plus belle. Un moment de joie pour Emmanuel Macron qui s’est dit « heureux et fier » d’être parmi les marins. Il les a ensuite félicités pour « leur professionnalisme face aux interactions en Méditerranée avec les aéronefs et les bâtiments russes aux comportements quelquefois inamicaux ». En effet, avant d’arriver en mer Rouge où il est actuellement, le porte-avions défendant le flanc est de l’Otan, où des bâtiments russes se sont parfois approchés de très près, pouvant parfois empêcher la bonne manoeuvre des avions.

>>> À lire aussi : Coupe du monde : Emmanuel Macron étrillé après une faute de grammaire