Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Variant Omicron : Bientôt la nécessité d’une quatrième dose ? (vidéo)

Publié par Mia le 06 Déc 2021 à 13:46
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que le variant Omicron prend de plus en plus de place dans le pays, les laboratoires seraient déjà en train de travailler sur une solution pour l’endiguer. Cela signifie-t-il qu’une quatrième dose de vaccin sera nécessaire ? Devrons-nous avoir recours à un autre vaccin contre Omicron ? Olivier Veran répond.

Publicité

>>> A lire aussi : Covid-19 : Olivier Véran annonce un chiffre très inquiétant

Quatrième dose : Olivier Veran nous rassure

Publicité

Maintenant que la troisième dose est élargie à toute la population française, il ne serait pas étrange d’envisager l’arrivée d’une 4e dose de vaccin. D’après Olivier Véran, les laboratoires pharmaceutiques sont déjà en train de mettre en au point un nouveau vaccin. Ce vaccin-ci devrait permettre de lutter plus facilement contre le variant Omicron qui sévit actuellement dans l’Hexagone. Puisqu’un autre vaccin devrait être nécessaire contre cette variante du Covid, devrions-nous craindre la quatrième dose obligatoire pour le pass sanitaire ?

Le ministre de la Santé temporise pour éviter une panique générale. Il s’est exprimé sur ce sujet ce 3 décembre et est revenu sur les démarches en cours. D’après les études déjà menées, le variant Omicron résisterait aux vaccins déjà présents sur le marché. C’est pourquoi un nouveau vaccin sera alors nécessaire pour limiter la propagation d’Omicron. Alors que de nombreuses personnes s’inquiètent de cette nouvelle, Olivier Véran a quand même tenu à affirmer que « cela ne veut absolument pas dire qu’il y aura une quatrième dose » .

Varian Omicron

« Pour l’instant, il n’y a pas d’alerte »

Publicité

Les vaccins actuels ne peuvent pas nous protéger contre Omicron. Pour le moment, Olivier Véran nous met en garde sans pour autant nous alarmer. Le variant est en pleine expansion, mais il semble moins dangereux tout de même que les autres, surtout pour les vaccinés. À ce jour, le ministre pense également que nos connaissances d’Omicron sont trop peu nombreuses pour tirer la sonnette d’alerte : « On a déjà eu des variants comme celui-ci, qui émergeaient à un moment donné, le Delta, le sud-africain, le brésilien, sans qu’ils n’entraînent de grandes vagues épidémiques » .

Pour lui, la priorité reste la même : « Freiner sa diffusion, aller le traquer » . D’après lui, le variant circulerait d’ailleurs depuis plusieurs semaines déjà et les risques de décès et d’hospitalisations ne sont pas vraiment liées à cela. Olivier Véran demeure pragmatique : L’ennemi numéro un, c’est le variant Delta. Pour le moment, la quatrième dose contre Omicron n’est qu’une possibilité sans en devenir une priorité.

>>> A lire aussi : Covid-19 : ces nouvelles mesures qui pourraient tomber aujourd’hui

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN