Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Eric Dupond-Moretti dans la tourmente : le ministre visé par une lourde enquête

Publié par Manon CAPELLE le 09 Jan 2021 à 14:44

Eric Dupond-Moretti avait lancé une enquête administrative contre certains magistrats du parquet national financier. Toutefois, le Garde des sceaux se retrouve visé par une enquête pour « prises illégales d’intérêt ». 

Eric Dupond-Moretti enquête prises illégales d'intérêt

>>> À lire aussi : Eric Dupond Moretti ne veut pas révéler son patrimoine : que cache le ministre ?

Eric Dupond-Moretti visé par une enquête

Eric Dupond-Moretti est actuellement visé par des plaintes de l’association Anticor ainsi que de trois syndicats de magistrats. Ces derniers l’accusent de conflits d’intérêt liés à ses précédentes activités d’avocats. De ce fait, la Cour de justice va enquêter sur le Garde des sceaux.

Ce vendredi 8 janvier, c’est le procureur général de la Cour de cassation, François Molins, qui a pris la parole. Dans un communiqué, il a révélé qu’une information judiciaire pour « prises illégales d’intérêt » ouvrira prochainement. Cette dernière sera confiée à la commission d’instruction de la CJR.

Eric Dupond-Moretti a été nominé en juillet dernier au gouvernement. Cette nomination avait été accueillie comme une « déclaration de guerre à la magistrature ». Déjà deux plaintes et trois signalements ont été adressés à la CJR.

>>> À lire aussi : Eric Dupond-Moretti : sa déclaration sur les jihadistes Français qui fait scandale…

Une implication dans l’enquête des « écoutes » de Nicolas Sarkozy

Dans le cadre de l’enquête sur les « écoutes » de Nicolas Sarkozy, des facturations téléphoniques de plusieurs avocats ont été détaillées. Parmi ces dernières, celle d’Eric Dupond-Moretti y figurait.

De plus, une autre plainte lui reproche d’avoir ouvert une autre enquête administrative. Cette enquête visait le juge Edouard Levrault. Il aurait dénoncé, après la fin de ses fonctions, avoir subi des pressions. Le Garde des sceaux avait été l’avocat d’un des policiers mis en examen et il avait critiqué les méthodes du juge Levrault.

Ainsi, la commission des requêtes de la CJR « émet un avis favorable aux demandes du procureur général près la Cour de cassation, ministère public près de la CJR, relatives à la saisine de la commission d’instruction de la CJR pour instruire du chef de prise illégale d’intérêt contre M. Dupond-Moretti« .

>>> À lire aussi : Eric Dupond-Moretti: les drames de sa vie qui expliquent son parcours hors du commun

Source : Planet

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.