Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Points sur le permis : Ce qui va bientôt changer

Publié par Victor Adan Vergara le 22 Avr 2023 à 18:37
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Gérald Darmanin a fait une grande annonce qui concerne tous les automobilistes de France. Cette dernière concerne les points sur le permis de conduire. Plus précisément les excès de vitesse de moins de 5km/h. Cette initiative est loin de faire l’unanimité…

À lire aussi : Clap de fin pour cette voiture iconique

Pas de perte de points pour les excès de vitesse inférieurs à 5km/h

En 2020, sur les 12.5 millions de contraventions envoyées pour excès de vitesse contrôlés par des radars, 58% étaient des excès inférieurs à 5km/h.

En 2022, un total de 3 260 personnes ont perdu la vie sur les routes de France métropolitaine. Un bilan qui est stable par rapport à 2019 (+0.5%). Prochainement, l’obtention du permis pourrait être facilitée et moins chère.

Le 1er janvier 2024, les petits excès de vitesse ne seront plus sanctionnés par un retrait de point. C’est ce qu’a annoncé Gérald Darmanin dans un courrier à la sénatrice du Var, Françoise Dumont. Révélé par Nice-Matin, le document a été authentifié par l’AFP auprès de l’élue.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
permis de conduire excès de vitesse france gérald darmanin automobile voiture

On peut y lire : « Des travaux ont été engagés à ma demande afin d’adapter le régime répressif applicable aux petits excès de vitesse » . Ceux inférieurs à 5 km/h. Au micro de BFMTV, le ministre de l’Intérieur parle d’une « mesure de bon sens » . Selon le ministre qui avait réagi à l’accident de Pierre Palmade, « il ne s’agira pas de dépénaliser ces infractions, qui demeureront sanctionnées par une amende » .

À lire aussi : Accident : un pneu propulse une voiture, les images sont impressionnantes (vidéo)

Une « indulgence administrative » selon Gérald Darmanin

Gérald Darmanin estime que le projet est « d’introduire une indulgence administrative à l’égard de ces manquements relevant davantage du manque d’attention que de la volonté délibérée de s’affranchir de la règle » .

En 2022, certaines associations de prévention avaient déploré une piste « regrettable » et incitant les automobilistes « à rouler plus vite » . Pierre Chasseray, délégué général de 40 millions d’automobilistes, se félicite de cette mesure. Un projet sur lequel il travaille « depuis des années » .

Abonnez vous à la Newsletter TDN

permis de conduire excès de vitesse france gérald darmanin automobile voiture

L’homme anticipe : « Cela va permettre de constater que cela n’aura aucun effet sur l’accidentalité » . La prochaine étape pour Chasseray ? Obtenir la non-sanction financière pour ce genre d’infractions.

Un « cadeau » fait aux Français ?

Aujourd’hui, un excès de vitesse inférieur à 20km/h est sanctionné d’un point de permis et d’une amende de 68 ou 135 euros. Pierre Lagache, vice-président de la Ligue contre la violence routière, dénonce sur Franceinfo la nouvelle mesure de Gérald Darmanin. Il martèle : « C’est une décision qui s’inscrit dans le droit fil de la politique d’insécurité routière qui a été développée ces différentes années » .

Pour lui, la sécurité routière est devenue « un objet d’instrumentalisation politique » . Pierre Lagache estime que la mesure annoncée par le ministre de l’Intérieur est un « cadeau » .

À lire aussi : Les 40 pires crash de voitures de luxe !