Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Coralie Dubost, députée d’Emmanuel Macron épinglée pour ses notes de frais astronomiques

Publié par FJ le 30 Avr 2022 à 18:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce n’est plus un secret pour personne, Mediapart aime déterrer de sombres affaires. Et ce vendredi 29 avril 2022, c’est la députée La République en Marche, Coralie Dubost qui en a fait les frais. En effet, elle est actuellement pointée du doigt pour ses notes de frais astronomiques notamment pour des vêtements.

La suite après cette publicité
coralie dubost note de frais

La députée Coralie Dubost pointée du doigt

La suite après cette vidéo

Ce n’est pas la première fois que la députée Coralie Dubost fait parler d’elle. Et pour cause, la femme politique a été en couple pendant quelques années avec Olivier Véran, ministre de la Santé. Après quatre ans de relation, ils se séparent en 2021. Pourtant, tout avait bien commencé pour les deux tourtereaux qui se sont côtoyés pendant de longues années avant de finir en couple.

Coralie Dubost avait fait de rares confidences sur le sujet dans les colonnes de Paris Match en avril 2021 : « Entre Olivier et moi, les choses ont pris du temps. On a été collègues, puis amis, avant le coup de foudre » avait-elle expliqué timidement.

La suite après cette publicité

Des notes de frais mirobolantes

Plutôt discrète dans la vie publique et médiatique, Coralie Dubost voit actuellement tous les regards tournés vers elle. Et pour cause, ce vendredi 29 avril 2022, la députée La République en marche a été pointée par Mediapart. Le site a dévoilé une longue enquête dans laquelle ils mettent en lumière ses notes de frais mirobolantes et surtout, qui n’auraient pas lieu d’être.

Le rapport pointe notamment des « dépenses vestimentaires mensuelles selon une fourchette allant de 1.500 à 2.000 euros » ou « de frais de restaurants très importants ». Elle aurait par exemple dépensé la modique somme de 3500 euros dans les vêtements en octobre 2017 : « Il y a des tenues mandat et les tenues perso […] , je ne mets pas les mêmes affaires dans ma vie perso et dans ma vie de mandat sur des sites de vente en ligne comme Vente privée, Place des tendances ou Showroom privé. (…) Le suivant, la facture atteignait 2 500 euros, notamment auprès de marques comme Sézane ou The Kooples ». 

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.