Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Éric Zemmour : Ce coup de massue qui pourrait remettre en cause sa candidature à l’élection présidentielle

Publié par Sacha JOUANNE le 25 Nov 2021 à 8:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Éric Zemmour vient de perdre un grand soutien financier en marge de l’élection présidentielle de 2022, même s’il n’est pas encore officiellement candidat. En effet, après avoir accordé un prêt de 300 000 euros au polémiste, Charles Gave s’est retiré. Après s’être exprimé auprès de BFMTV pour donner sa réaction, le financier français n’a pas souhaité divulguer les raisons de son choix. Cependant de nombreuses informations ont fuité…

eric-zemmour-perte-soutien-financier

>>> À lire aussi : Présidentielle : Nouveau rebondissement pour Emmanuel Macron et Eric Zemmour

Éric Zemmour perd un soutien financier de taille

C’est une nouvelle qui n’a pas dû lui faire très plaisir ! Éric Zemmour vient d’apprendre que Charles Gave retire son soutien financier concernant sa campagne politique, en vue d’une candidature à l’élection présidentielle de 2022. Cependant, cette nouvelle pourrait alors entacher sa campagne.

Il faut tout de même savoir que ce financier français avait accordé un prêt de 300 000 euros à Éric Zemmour au mois de septembre dernier. Contacté par BFMTV, Charles Gave a souhaité apporter son avis concernant sa décision. « C’est un grand garçon. Maintenant, il est à 17% dans les sondages. Il n’a plus besoin de moi » , a-t-il déclaré avant d’ajouter que son départ n’est pas dû à des « désaccords » avec le polémiste.

Pourtant, ce n’est pas ce qu’a révélé BFMTV sur son antenne. D’après leurs informations, le programme économique d’Éric Zemmour, prônant le maintien de la France au sein de l’Union Européenne, serait à l’origine d’une certaine tension entre les deux hommes. Pour cause, le financier, proche des réseaux identitaires, souhaite à tout prix « sortir de l’euro » .

« Ce sont 300.000 euros que nous risquons de ne jamais revoir »

À noter tout de même que Le Point apporte une autre raison concernant le retrait de Charles Gave. En effet, le prêt accordé par le financier à Éric Zemmour ne pourrait pas servir au financement de sa campagne présidentielle. Une précision apportée par la Commission nationale des comptes de campagne au magazine d’actualité. « L’appel d’un parti politique à des prêts de personnes physiques doit clairement être destiné à financer le parti, et non un candidat à l’élection présidentielle » , a-t-elle révélé.

Selon d’autres informations apportées par l’hebdomadaire, le remboursement de ce prêt de 300 000 euros pourrait bien être la principale cause de la décision du financier. « Ce sont 300.000 euros que nous risquons de ne jamais revoir » , aurait confié l’un de ses proches au Point.

Reste à voir alors si cette mauvaise nouvelle pour le polémiste va avoir un impact ou non concernant sa décision de se porter candidat à l’élection présidentielle de 2022.

>>> À lire aussi : Eric Zemmour : « J’attendrai que vous m’invitiez chez vous pour vous violer ! » : une des 7 victimes présumées d’agression sexuelle témoigne