Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Emmanuel Macron lâché et trahi ? Rien ne va plus à l’Elysée…

Publié par Sacha JOUANNE le 09 Juil 2022 à 12:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Actuellement dans la tourmente, Emmanuel Macron vient de subir un très lourd revers. En effet, le chef de l’État s’est vu refuser la proposition qu’il avait faite à Richard Ferrand. Le président de la République souhaitait que l’ancien chef de l’hémicycle devienne l’un de ses conseillers à l’Élysée. Offre déclinée par ce dernier. On vous en dit plus dans cet article.

Publicité
macron-proposition-refuse-richard-ferrand

Emmanuel Macron perd l’un de ses fidèles compagnons

Gros coup dur pour Emmanuel Macron ! En plus de ne pas avoir obtenu la majorité absolue lors des élections législatives, le Président de la République a vécu un autre revers. En effet, il a perdu l’un de ses plus fidèles camarades de travail, Richard Ferrand, l’ancien président de l’Assemblée nationale. Ce dernier a été battu au second tour des législatives au sein de sa circonscription dans le Finistère, face à la candidate NUPES, Mélanie Thomin.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

Bien que Richard Ferrand quitte la présidence de l’Assemblée, Emmanuel Macron lui aurait proposé de la rejoindre en tant que conseiller, d’après les informations du Point. Proposition que ce dernier a refusée. Le chef de l’État, très impacté par la défaite de l’un de ses capitaines, perd alors un nouvel ami au gouvernement.

Publicité

« Il faut que Richard continue de peser »

Il faut tout de même savoir qu’Emmanuel Macron et Richard Ferrand étaient assez proches dans le travail. Selon le Point, le chef de l’État sollicitait « en permanence » l’ancien patron des Mutuelles de Bretagne, bien qu’il tenait « très rarement compte » de son avis. Cette proximité des deux hommes était connue dans le camp présidentiel. C’est alors une des raisons pour laquelle Emmanuel Macron a proposé à Richard Ferrand de continuer à travailler ensemble. « Le président de la République a besoin de lui, il faut que Richard continue de peser. » a même confié un membre du gouvernement au journal Le Parisien.

Bien que l’ancien président de l’Assemblée nationale ait décliné l’offre du chef de l’État, Richard Ferrand ne voit pas sa défaite aux législatives comme désillusion, bien au contraire. Comme le rapporte L’Express, au soir du premier tour, il avait notamment déclaré : « Si je gagne, je serai heureux ; si je perds… je serai soulagé. »

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Publicité

Reste à savoir si l’ancien membre du Parti Socialiste finira par céder aux avances d’Emmanuel Macron lors de son nouveau quinquennat.