Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Nicolas Sarkozy : il écope d’une double mise en examen

Publié par Fanny Jacob le 06 Oct 2023 à 17:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Actuellement, Nicolas Sarkozy est toujours visé dans l’affaire du financement libyen illégal pour sa campagne électoral de 2007. Auditionné pendant trois jours, il a été doublement mis en examen.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Nicolas Sarkozy en guerre contre Emmanuel Macron : il lui assène le coup de grâce

Nicolas Sarkozy : les charges s’accumulent contre lui

Condamné en mai dernier à un an de prison ferme pour corruption et trafic d’influence, le compagnon de la chanteuse Carla Bruni est encore dans la tourmente.

La suite après cette publicité

L’ex-président de la République, prédécesseur de François Hollande, fait toujours l’objet d’une enquête pour financement illégal de sa campagne présidentielle de 2007. Campagne à la suite de laquelle il a remporté l’élection.

Dans le cadre de cette affaire, Nicolas Sarkozy a été auditionné pendant trois jours d’affilée par les juges d’instruction au sujet de la rétractation de Ziad Takieddine (témoin dans l’affaire) toujours dans le dossier du financement libyen illégal.

À la suite de ce long interrogatoire, la sentence est tombée. Pour les juges d’instruction, les indices sont suffisants pour mettre en examen Nicolas Sarkozy.

La suite après cette publicité

Finalement, l’ex-chef d’État va être doublement mis en examen. D’une part pour « recel de subordination de témoin » , soit de Ziad Takieddine.

Et d’une autre part pour « association de malfaiteurs en vue de commettre une escroquerie au jugement en bande organisée » .

nicolas sarkozy (1)
La suite après cette publicité

A lire aussi : « Du mal à lui pardonner » : Nicolas Sarkozy s’en prend vivement à Barack Obama

Un procès pour financement illégal de sa campagne présidentielle

Notez qu’il est aussi placé sous le statut de témoin assisté pour « association de malfaiteurs en vue de commettre l’infraction de corruption active » .

La suite après cette publicité

Nous rappelons que le procès pour ce financement libyen illégal devrait avoir lieu en 2025. Pour l’heure, les charges s’alourdissent.

Et pour rappel, l’argent libyen qu’aurait reçu Nicolas Sarkozy pour sa campagne de 2007 s’élèverait à cinq millions d’euros.

De l’argent qui aurait été remis à l’ex-président par Ziad Takieddine. C’est lui-même qui l’a déclaré en 2016, propos qu’il a retirés en 2020.

La suite après cette publicité

A lire aussi : Prison ferme pour Sarkozy : Carla Bruni réagit à la condamnation de son mari