Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« On ne peut pas reprocher à un croyant d’être homophobe » : Les propos de cette candidate LFI scandalisent

Publié par Fanny Jacob le 18 Juin 2024 à 16:04
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Tandis que les élections législatives approchent, une déclaration d’une candidate LFI (France Insoumise) ressort des tiroirs. Olivier Faure, premier secrétaire du Parti socialiste, juge ses propos « aberrants », suscitant des réactions enflammées sur la toile.

La suite après cette publicité

lfi melenchon maeva ghennam « Wallah, j’y réfléchis » : Maeva Ghennam, candidate aux législatives ? Elle a […] « Wallah, j’y réfléchis » : Maeva Ghennam, candidate aux législatives ? Elle a été contactée par LFI (vi […]

Les élections législatives approchent : qu’est-ce que le Nouveau Front Populaire ?

Le 9 juin dernier, la France a voté pour les élections européennes 2024. À l’issue du vote, Emmanuel Macron a été surpris par une victoire du Rassemblement National, qui a obtenu plus de voix que son parti.

La suite après cette publicité

Après cela, il a annoncé la dissolution de l’Assemblée nationale. Une décision à laquelle personne ne s’attendait et qui exige donc l’élection de nouveaux députés.

Ce 30 juin et ce 7 juillet 2024 auront donc lieu des élections législatives. Dans ce cadre, de nombreux partis se battent en pleine campagne électorale express pour avoir le plus de voies au scrutin.

En effet, le parti gagnant pourrait bien prendre la main au niveau du gouvernement. Par exemple, si c’est le parti de Jean-Luc Mélenchon qui gagne, ce dernier pourrait devenir premier ministre.

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité

Jean-Luc Mélenchon, du parti LFI (la France insoumise) s’est allié à d’autres partis de gauche pour contrer le parti présidentiel de Renaissance (Emmanuel Macron, Gabriel Attal) et celui du Rassemblement National (Marine Le Pen, Jordan Bardella).

Sous le nom du Nouveau Front Populaire, voici les partis alliés à la gauche : Les Écologistes, La France insoumise, le Parti communiste français et le Parti socialiste, pour ne citer que les principaux.

Image illustration un député LFI brandit un drapeau Palestinien pendant une séance à l'assemblée. Un député LFI brandit un drapeau palestinien à l’Assemblée nationale, la séance […] Un député LFI brandit un drapeau palestinien à l’Assemblée nationale, la séance suspendue (vidéo)

La suite après cette publicité

Le socialiste Olivier Faure réagit aux propos polémiques d’une candidate LFI

Et, alors que les élections législatives approchent, les médias s’emballent sur le sujet. Tandis que le Nouveau Front Populaire a dévoilé son programme alléchant, BFMTV est revenu sur une polémique engageant une candidate investie par LFI.

Après avoir reçu Jordan Bardella, Apolline de Malherbe a invité Olivier Faure à l’antenne de BFMTV. Une occasion pour revenir sur une déclaration qu’aurait faite Amal Bentounsi du parti LFI (du Nouveau Front Populaire).

La suite après cette publicité

« On ne peut pas reprocher à un croyant d’être homophobe si sa religion le lui commande », aurait-elle déclaré.

Si vous ne connaissez pas, Amal Bentounsi est âgée de 48 ans et est mère de quatre enfants. Elle est actuellement candidate pour les élections anticipées des législatives 2024 pour LFI (France Insoumise).

Elle est connue pour s’être illustrée dans la lutte contre les violences policières et notamment contre les violences policières faites aux femmes.

La suite après cette publicité
lfi Amal Bentounsi

« On ne peut pas reprocher à un croyant d’être homophobe si sa religion le lui commande », des propos jugés « aberrants » par Olivier Faure sur BFMTV.

« La question n’est pas de savoir ce qu’un croyant ou non croyant pense, la question est de savoir si tout le monde peut vivre selon ses propres désirs, sa propre sexualité. Il n’y a évidemment pas l’intention, chez qui que ce soit, de revenir là-dessus », a-t-il défendu.

La suite après cette publicité

« Le Front Populaire, c’est au contraire le front des libertés absolues« , a-t-il d’abord déclaré. « Jamais je n’imposerai à quiconque sa façon de penser », a commenté le socialiste, assurant que ces propos ne doivent pas faire pâtir le mouvement du Nouveau Front Populaire.

Olivier Faure

« Urgence, notre police assassine »

La suite après cette publicité

Il s’est aussi exprimé sur d’autres paroles de la candidate : « Urgence, notre police assassine », aurait-elle dit. « Ces formules à l’emporte-pièce vont un peu rapidement », a réagi Olivier Faure.

« Si c’est pour dire qu’il faut alerter sur le fait qu’il y a aujourd’hui des bavures qui ne peuvent pas être acceptées, la réponse est que je partage complètement ce point de vue », a-t-il ajouté.

« Si c’est pour dire qu’il y aurait une police qui serait forcément assassine, la réponse est non, parce que la police, elle protège aussi« , a expliqué le membre du Nouveau Front Populaire.

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Contestataire-anti-fasciste Raphaël Arnault : qui est ce militant fiché S investi par LFI ? Raphaël Arnault : qui est ce militant fiché S investi par LFI ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.