Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Planning familial : une campagne de communication montrant un homme enceint provoque la haine de l’extrême droite…

Publié par La rédaction le 20 Août 2022 à 11:22
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Il n’en fallait pas moins pour faire dégoupiller les élus et suiveurs du Rassemblement National et de l’extrême droite. En effet, ces derniers jours, le Planning familial, connu pour venir en aide aux personnes dont les besoins en conseils sur la sexualité et la maternité s’imposent, a partagé une affiche sur ses plateformes de communication. Celle-ci représentait un couple trans, dont l’un des deux hommes est enceint. Pour l’extrême droite, c’en est trop…

La suite après cette publicité

Le Planning familial aux côtés de la communauté LGBTQIA

C’est triste, mais c’est pourtant le lot de surprises que réservent très souvent les élus et adeptes du Rassemblement National et de l’extrême droite. En effet, il n’est pas rare de voir des polémiques créées là où il n’y en n’a pas par ceux dont les idées sont très à droite de l’échiquier politique. La dernière en date ? Une affiche du Planning familial montrant deux hommes trans, dont l’un d’eux est enceint.

En effet, à travers cette affiche, le Planning familial n’a qu’un seul et unique but : venir montrer à toutes les personnes de la communauté LGBTQIA que la diversité des sexualités est importante. Une vision qui n’est clairement du goût de l’extrême droite, donc.

La suite après cette publicité
extreme droite planning familial affiche

L’extrême droite prise de haine

« Le Planning familial n’est désormais qu’une simple association militant pour la théorie du genre », a ainsi commenté le célèbre député, Thierry Mariani. Pour lui, comme pour beaucoup d’adeptes de l’extrême droite, cette affiche de communication est plutôt vue comme de la propagande visant à éloigner l’hétérosexualité de sa première place du classement des sexualités.

De son côté, le Planning familial, très choqué et déçu des réactions qui ont pu pleuvoir sur leur campagne de communication, ne compte pas se laisser faire. « Rien ne peut justifier la violence des propos tenus depuis quelques jours à l’encontre de notre organisation. Nous consultons nos conseils juridiques pour des poursuites », a notamment expliqué l’association par le biais d’un communiqué de presse. Une nouvelle fois, l’extrême droite a encore frappé…

La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

Source : Huffington Post