Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

Scandale à l’Assemblée : une députée Nupes porte une tenue polémique et se fait remarquer

Publié par Lou Tabarin le 30 Juin 2022 à 8:38
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Cela ne fait que quelques jours que les nouveaux députés du gouvernement Borne ont fait leur entrée à l’Assemblée nationale. Pourtant, certains font déjà beaucoup parler d’eux. Après l’arrivée endiablée de Rachel Keke, c’est au tour de Marie-Charlotte Garin de faire parler d’elle en raison de sa tenue vestimentaire. On vous explique.

Marie Charlotte Garin robe

Mais pourquoi une robe fait tant polémique à l’Assemblée ?

Au travail, c’est tenue correcte exigée, enfin presque. Selon la profession, les autorisations en matière de dress code divergent. À l’Assemblée nationale, les députés ont quelques restrictions. L’article 9 de l’Instruction générale du Bureau stipule que « la tenue vestimentaire adoptée par les députés dans l’hémicycle doit rester neutre et s’apparenter à une tenue de ville » .

Le mardi 28 juin, la député Nupes Marie-Charlotte Garin, élue dans la 3ème circonscription du Rhône, portait une robe des plus classiques. De couleur blanche et ornée de détails bleus, elle a pourtant fait beaucoup parler. En voilà une qui ferait presque jalouser la robe qui divise tous les internautes encore aujourd’hui.

La robe qu’elle porte n’est pas une des plus tendances, bien en contraire. Il y a dix ans, le 17 juillet 2012, Cécile Duflot la portait. Ce jour-là, la ministre du Logement a été accueillie par des sifflements et des réflexions sexistes de la part de ses collègues masculins.

« Les violences sexistes et sexuelles ne s’arrêtent pas aux portes de l’hémicycle »

En se vêtant ainsi, Marie-Charlotte Garin veut jouer sur la symbolique : « c’est tout un symbole de à quel point le corps des femmes est toujours objet de commentaires » , explique-t-elle au micro de BFMTV.

« Elle avait eu le droit à des appellations peu courtoises et en tout cas pas dignes de la République et encore moins de cette Assemblée. En temps que plus jeune élue écologiste, c’est tout un symbole que de s’inscrire dans cette transmission. Cette robe montre que les violences sexistes et sexuelles ne s’arrêtent pas aux portes de l’hémicycle » , rappelle la jeune femme de 26 ans interrogée par LCP. Elle profite de ce moment de gloire pour appeler Élisabeth Borne à réagir suite à la plainte déposée contre Damien Abad. Le ministre des Solidarités est accusé de tentatives de viol par plusieurs victimes.

Cécile Duflot salue ce geste

Marie-Charlotte Garin a confié à nos confrères du Progrès que l’idée venait de Cécile Duflot en personne. Depuis la médiatisation de cette affaire de robe, elle a trôné un temps au Musée des arts décoratifs de Paris dans le cadre de l’exposition « Tenue correcte exigée, quand le vêtement fait scandale » .

Sur son compte Twitter, Cécile Duflot s’est félicitée de cet acte. La directrice générale de l’ONG Oxfam France juge que « l’histoire des femmes se tricote entre générations » .

0