Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Politique

« Si Vladimir Poutine était une femme… » : la déclaration polémique de Boris Johnson exaspère les internautes

Publié par Fanny Jacob le 29 Juin 2022 à 18:18
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les remarques sexistes sont clairement un fléau. Malheureusement, cela arrive régulièrement dans notre monde. Que ce soit dans l’univers du journalisme, chez des citoyens, des militaires ou même des politiques, ce genre de propos sont largement condamnés par l’opinion publique. Dernièrement, c’est Boris Johnson, Premier Ministre britannique, qui a eu des mots déplacés.

La suite après cette publicité
Boris Johnson declaration polemique poutine femme ukraine

Si Poutine était une femme, il n’aurait pas attaqué l’Ukraine ?

« Si Vladimir Poutine avait été une femme, il n’aurait pas envahi l’Ukraine«  , aurait déclaré Boris Johnson, ce mardi 28 juin 2022 au soir. D’après le Premier Ministre britannique, les femmes au pouvoir seraient moins axées sur la guerre. Encore un préjugé qui a la vie longue. Le dirigeant du pays qu’est l’Angleterre sait-il que les femmes sont capables de faire la guerre ? Sait-il aussi que les hommes sont capables d’être pacifiques ? Apparemment pas. En tout cas, selon Boris Johnson, « nous avons besoin de plus de femmes aux postes de pouvoir » .

La suite après cette vidéo

Voici l’exacte déclaration qu’il a tenue dans une interview au journal de la chaîne publique ZDF : « Si Poutine avait été une femme, ce qu’il n’est évidemment pas, mais s’il l’avait été, je ne pense vraiment pas qu’il se serait aventuré dans l’invasion machiste et la violence comme il l’a fait. Si vous voulez un parfait exemple de masculinité toxique, c’est ce qu’il fait en Ukraine » .

La suite après cette publicité

Boris Johnson choque les internautes avec sa remarque sexiste

Évidemment, sa remarque n’avait pas vocation à être sexiste. Nous imaginons qu’il a voulu complimenter les femmes en disant qu’elles étaient moins violentes. Néanmoins, cela a eu l’effet inverse.

La suite après cette publicité

Sur les réseaux sociaux, sa déclaration sur Poutine qui n’aurait pas attaqué l’Ukraine s’il avait été une femme n’a pas du tout plu. Actuellement, le Premier ministre anglais est d’ailleurs vu comme un macho, un sexiste et s’attire les foudres d’un grand nombre d’internautes.

https://twitter.com/BandicrewC/status/1542088399665897472

La suite après cette publicité

https://twitter.com/LevyLoiseau/status/1542073920744050688

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.