Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Afida Turner : Immersion dans son « Stupéfiant » spectacle AbracAfida !

Publié par Victor Adan Vergara le 21 Avr 2023 à 17:35
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce jeudi 20 avril, Afida Turner donnait sa dernière représentation parisienne de AbracAfida au théâtre Trévise.

Publicité

Le Tribunal du Net y était. En lettres et en vidéos, retour sur le show de cette femme pas comme les autres.

À lire aussi : Cette star de la musique est nommée nouveau directeur artistique de Louis Vuitton !

Publicité

Le public réclame Afida Turner

20h20, 14 rue de Trévise. Une diva se prépare. Dans la salle, le public du Théâtre Trévise est remonté à bloc. Ils crient « Afida, Afida, Afida » . Eh oui, ils attendent l’interprète du hit Étienne, Afida Turner. D’ailleurs, c’est avec cette musique qu’elle ouvre le show. La chanson tant attendue !

La connexion avec le public est particulière. Le show, indescriptible. Mélange de concert et de théâtre, Afida se dévoile (non sans vulgarité). Mais c’est ça qui fait le personnage. Benjamin Martin, avec qui elle partage le show, joue un metteur en scène à bout.

Publicité

À bout parce qu’il n’en peut plus des caprices de la star. Une certaine manière pour la queen de prendre un peu de recul sur elle-même.

afida turner abracafida show spectacle musique danse théâtre trévise paris critique

À lire aussi : Afida Turner : Body et bas résille, elle se lâche sur le plateau de « Chez Jordan » ! (Vidéo)

Publicité

Une ambiance particulière

Certains la détestent, mais vous savez quoi, dans la salle ça l’adore. À la limite de l’idolâtrie, ils chantent pour la faire revenir. Car oui, parfois, la chroniqueuse de TPMP s’éclipse pour revenir avec une nouvelle tenue encore plus flashy que la précédente.

Non sans injures (« Connard », « Clochard »), elle parle à son metteur en scène. Quand elle s’adresse au public, elle demande à ce qu’on allume la salle afin de voir leurs « beautiful face » . Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle les « love » .

Publicité

S’il y avait un mot pour décrire ce spectacle, d’un peu plus d’une heure, « Stupéfiant » serait le terme adéquat. Dans la salle, au bout de 20 minutes, comme cette impression que tout le monde est sous substances. Ça rigole, ça crie et ça redemande Étienne : « WOOOOOUUH NANANAAAA, Étienne, Étienne, Étienne, oh tiens le bien » .

Un show sincère

Publicité

Plus inattendu, elle rend hommage à sa manière à Johnny Hallyday en reprenant Allumer le feu. Quand elle aime, la femme de 46 ans le dit. Elle embrasse Mylène Farmer et Gérard Depardieu. Elle a aussi une pensée émue pour les deux hommes qui ont partagé sa vie : Ronnie Turner, fils de Tina Turner et Coolio. Sur scène, elle ne peut pas retenir ses larmes.

Certaines mauvaises langues pourraient trouver ça affligeant. On trouve ça sincère. Derrière ce surjeu, tout respire le vrai.

AbracAfida est monté avec un budget serré. Et ça se voit. Sur scène, deux chaises et un plaid couleur léopard. La personnalité haut en couleur de celle qu’on a découvert en 2002 sur M6 suffit. Tout du long, on ne sait pas ce qui est écrit ou improvisé. Alors, on se laisse emporter.

Publicité

À lire aussi :

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN