Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Forcée par son compagnon à s’inscrire sur MYM, elle raconte l’enfer et les violences subies

Publié par Mathilde le 05 Juil 2023 à 18:24
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Récemment, le compte Instagram @vosstarsenréalité a fait une révélation sur une jeune femme, forcée de s’inscrire sur la plateforme Mym

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Son beau-père était son plus gros client sur OnlyFans, il dépensait une fortune

Une jeune femme, obligée de s’inscrire sur Mym

La suite après cette vidéo

Cette histoire étonnante racontée sur le compte Instagram @vosstarsenréalité est celle de Katiouchhat, une étudiante en art. Elle rencontre James en juin 2022 et ce dernier lui demande de s’inscrire sur la plateforme Mym. Après un premier refus, elle finit par céder, et s’inscrit dessus en octobre 2022. Rapidement, par la suite, des contenus pour adultes sont mis en ligne, réalisés toujours sous la contrainte. En effet, la jeune femme raconte avoir subi des scènes de viols jusqu’en mars 2023. Sachez d’ailleurs que Cindy Lopes s’est confié au sujet de ces plateformes…

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Nathalie et Gabano : Les anciens candidats de télé-réalité ont tourné leur premier film X en couple pour Jacquie et Michel

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Vos stars en réalité (@vosstarsenrealite)

La suite après cette publicité

Un véritable enfer

Subissant des agressions physiques, Katiouchhat affirme avoir eu plusieurs membres fracturés, mais également un traumatisme crânien, une gencive ouverte ou encore différentes ecchymoses. Entre le mois d’octobre 2022 et mars 2023, la jeune femme assure avoir versé près de 50 000 € à la personne qui diffusait son contenu (non consenti) sur la plateforme Mym. Une histoire qui s’apparente à du proxénétisme. Aujourd’hui, Katiouchhat a porté plainte pour violence conjugale. Le post Instagram rappelle que si vous êtes, vous aussi, victime de violence, un seul numéro à retenir : le 3919.

Alors, une réaction face à cette histoire improbable ? En parallèle, découvrez cette jeune femme qui connaît un véritable succès sur la plateforme de partage de contenus pour adultes !

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : « Beaucoup de demandes en étant enceinte » : Amandine Pellissard dévoile comment elle continue ses activités dans le X malgré sa grossesse

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.