Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Réseaux sociaux

Elon Musk : Cet accord avec Twitter qu’il ne respecte absolument pas

Publié par Gabrielle Nourry le 29 Avr 2022 à 10:01
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Vous n’êtes certainement pas sans savoir que Twitter a été racheté par Elon Musk pour 44 milliards de dollars. Lors de l’accord sur le rachat, les deux parties se seraient entendues sur certains points. Le patron de Tesla n’aurait pas tous les droits, il a notamment l’interdiction de critiquer le réseau social.

elon musk twitter

Que contient l’accord de rachat signé entre Twitter et Elon Musk ?

L’annonce est tombée lundi 25 avril. Twitter et Elon Musk ont trouvé un accord au sujet du rachat du célèbre réseau social. L’homme le plus riche du monde a fait une offre de 44 milliards de dollars qui a été acceptée par le conseil d’administration.

« La liberté d’expression est le socle d’une démocratie qui fonctionne, et Twitter est la place publique numérique où les sujets vitaux pour le futur de l’humanité sont débattus » , avait déclaré Elon Musk. Pourtant, d’après les documents signés par les deux parties, il semble que le patron de Tesla ne pourra pas dire tout ce qu’il souhaite.

Il a notamment été convenu qu’Elon Musk ne doit pas critiquer Twitter ou l’un de ses représentants. En cas de non-respect de l’accord signé, la partie en tort a accepté de payer un milliard de dollars de pénalité. Mais l’homme le plus riche du monde est déjà au coeur d’un scandale.

Le patron de Tesla critique des cadres du réseau social

Elon Musk ne semble pas prêt à respecter cet accord. A plusieurs reprises, le milliardaire s’est moqué publiquement de cadres de Twitter. Cela a suscité la colère de nombreux salariés du réseau social, inquiets du rachat de l’entreprise.

Le nouveau propriétaire de Twitter avait notamment fait un tweet désobligeant au sujet de Vijaya Gadde, la juriste du réseau social. La salariée aurait alors fondu en larmes lors d’une réunion en ligne avec ses équipes.

Mercredi 27 avril, le patron de Tesla qui prévoyait il y a peu la fin du monde, a réitéré. Il a publié un meme afin de se moquer des règles de la plateforme au niveau de la modération, ainsi que de la responsable. Elon Musk est accusé d’harceler des cadres de Twitter. Dick Costolo, un ancien dirigeant de Twitter a d’ailleurs réagi : « Le harcèlement, ce n’est pas du management » .

0