Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

40 ans après son opération, il réclame justice à l’hôpital pour une raison… totalement incroyable !

Publié par Deborah le 19 Juin 2021 à 15:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On n’imagine la surprise de cet homme lorsqu’il a fait cette drôle de découverte. À Mayenne, un patient a découvert près de 40 ans plus tard qu’une compresse a été oubliée dans son thorax après une opération. Ce dernier, dans une incompréhension la plus totale, a attaqué l’hôpital en justice.

chirugie patient compresse

>>> A lire aussi : Tabassé, il termine aux urgences après avoir surpris un camion benne qui déversait ses déchets en pleine nature

40 ans après, la compresse est toujours là

Les faits remontent au mois d’octobre 1979. Ce jour-là, au centre hospitalier du Nord-Mayenne, un patient de 24 ans subi une ablation de la rate à la suite d’un grave accident de la route. L’opération est alors réussie, et l’homme rentre chez lui. Cependant, en 2013 soit près de 40 ans après son opération, la vie de ce maçon prend un tout autre tournant. En effet, il apprend lors d’un scanner anodin… qu’une compresse a été laissée dans son thorax.

Depuis, l’homme se plaindrait de vives douleurs au diaphragme. La faute médicale semble donc indéfendable. De ce fait, l’hôpital doit à présent rendre des comptes devant la justice, après une plainte déposée par le patient concerné.

>>> A lire aussi : Bernard Tapie au plus mal son état de santé se dégrade fortement après une nouvelle opération

La faute médicale reconnue

Selon les professionnels de santé, la compresse ne peut plus être enlevée de son organisme. Une telle opération serait trop dangereuse. L’homme a porté plainte contre l’hôpital et demande réparation pour les douleurs causées par ce corps étranger. Le tribunal de Nantes a reconnu la « faute » du centre hospitalier dans la prise en charge du patient. En guise de dédommagement, l’hôpital va devoir verser la somme de 8.000 euros à la victime de cette erreur médicale.

>>> A lire aussi : Un homme plié en deux depuis 28 ans peut enfin se tenir droit

Source : 20 Minutes

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER