Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

« La vraie vague de variant Delta arrive » : Cette déclaration très inquiétante de Jean-François Delfraissy

Publié par Romane TARDY le 23 Nov 2021 à 10:11
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La situation sanitaire inquiète de plus en plus. Jean-François Delfraissy, président du Conseil scientifique, a fait des prévisions plutôt inquiétantes : un pic épidémique important est attendu pendant les fêtes.

La suite après cette publicité

>>> A lire aussi : Noël sous couvre-feu ? Gabriel Attal fait une déclaration inquiétante

La suite aprés cette video

« La vraie vague de variant Delta arrive » , selon Jean-François Delfraissy

De nouvelles restrictions risquent-elles de tomber pendant les fêtes ? En 2020, de nombreux établissements publics étaient fermés et le couvre-feu était en place. Comment cela va-t-il se passer cette année ? A un mois des festivités, le gouvernement se questionne. S’il exclut pour le moment un confinement grâce au pass sanitaire et à la vaccination, les chiffres sont inquiétants. Le taux d’incidence est désormais supérieur à 200 dans un tiers des départements français.

La suite après cette publicité

Jean-François Delfraissy a tenu à prévenir les Français et surtout les soignants lors d’un colloque organisé par l’Ordre des pharmaciens à Paris le 22 novembre 2021. En effet, il estime qu’après la « petit vague estivale » , « la vraie vague de variant Delta arrive, c’est la cinquième vague » . Elle est notamment favorisée par les conditions hivernales.

Un pic à Noël ?

Il a alors estimé des chiffres d’hospitalisations d’une ampleur plus importante que cet été : « On pense monter jusqu’à 1000, voire 1500 hospitalisations par jour » . Il envisage ce pic de la cinquième vague à la période des fêtes. Le président du Conseil scientifique a alors annoncé « des semaines pas faciles, autour de Noël » dans les hôpitaux notamment. Toutefois, ces chiffres sont « beaucoup plus limité » que ceux de la troisième vague (2100 hospitalisations courant avril).

La suite après cette publicité

Pour lutter contre cette hausse des contaminations et des formes graves, « le vaccin ne suffira pas » selon Jean-François Delfraissy. Ainsi, il appelle à remettre en place certaines restrictions notamment le port du masque systématique. Il prône aussi l’intégration rapide de la troisième dose au pass sanitaire.

jean-francois-defraissy

>>> A lire aussi : Covid-19 : un terrible symptôme vient d’être découvert…

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.