Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Covid-19 : le plus ancien variant au monde refait son apparition et pourrait tout chambouler

Publié par Justine le 07 Juil 2021 à 13:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que tous les voyants liés au Covid-19 étaient au vert, la situation sanitaire a radicalement changé en quelques jours seulement. En effet, le variant Delta prend de l’ampleur en France, ainsi qu’une autre mutation bien plus vieille que les autres : le variant Epsilon.

Covid-19 : cette mutation inquiète

>>> À lire aussi : Variant Delta : La très mauvaise nouvelle qui vient de tomber

Les variants du Covid-19 inquiètent l’Elysée

Les vacances d’été approchent à grands pas, mais risquent d’être menacées par le Covid-19. Depuis quelques jours, le variant Delta prend de l’ampleur dans l’Hexagone et inquiète l’Elysée. Le gouvernement a ainsi tenu un conseil de défense sanitaire ce mercredi matin pour réagir au plus vite et éviter une possible 4e vague prévue fin juillet.

Avant l’apparition de la pandémie de Covid-19, le variant Epsilon faisait déjà parler de lui. En effet, il s’agit du plus ancien variant au monde répertorié par l’OMS en mars 2020 aux États-Unis. Appelée « variant californien » dans un premier temps, cette mutation a été classée « à suivre » par l’OMS en mars 2021. Aujourd’hui, elle risque de faire son apparition en France et pourrait donner lieu à une reprise de l’épidémie. 

>>> À lire aussi : Covid-19 : pour Alain Fischer, la quatrième vague se jouera dans les jours à venir…

Le variant Epsilon sous surveillance

Après une étude approfondie du variant Epsilon, il semblerait qu’il échappe partiellement à l’immunité naturelle ou vaccinale. Fort heureusement, sa diffusion reste pour l’heure limitée et une étude américaine publiée dans la revue Nature se veut rassurante. Pour l’heure, rien n’indique que le variant soit très contagieux ou entraîne des formes graves.

Actuellement, l’OMS liste 4 variants comme « préoccupants » : Delta (Indien), Gamma (Brésilien), Bêta (Sud-Africain) et Alpha (Britannique). La mutation Epsilon est considérée comme moins dangereuse, mais reste sous surveillance. En France, seuls 7 cas ont été répertoriés selon le site Gisaid.

>>> À lire aussi : Ces nouvelles restrictions envisagées par le gouvernement face à la quatrième vague

Source : BFM TV
close

Inscrivez vous à la Newsletter TDN

Tous les jours le meilleur du web directement dans votre boite mail.
Garanti sans SPAM.


Inscrivez-vous à la newsletter.
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail