Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19 : dans la tourmente, Didier Raoult prend une décision radicale !

Publié par Claire JONNIER le 06 Nov 2020 à 12:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Très remonté contre l’Agence du médicament, Didier Raoult est bien décidé à ne pas se laisser faire ! En effet, il estime que la décision de ne pas autoriser l’hydroxychloroquine pour lutter contre le covid-19 constitue une grave entrave à sa liberté d’exercer. Pire, pour lui, le directeur de l’ANSM « joue un jeu dangereux » pour la santé des Français.

La suite après cette publicité

>> À lire aussi : À la veille du reconfinement, cette déclaration de Didier Raoult fait scandale !

La suite après cette vidéo

Covid-19 : la polémique autour de l’hydroxychloroquine

D’un côté, l’opinion publique martèle que le traitement à l’hydroxychloroquine ne fonctionne pas contre le covid-19. Mais de l’autre, on apprend qu’aujourd’hui, la plupart des soignants, médecins et que les trois-quarts des pays du monde utilisent ce traitement qui montrerait des effets bénéfiques, surtout dès l’apparition des symptômes.

La suite après cette publicité

En tous les cas, c’est ce que martèle Didier Raoult, le directeur de l’IHU Méditerranée. Mais devant la controverse, l’Agence du médicament refuse désormais au médecin de lui fournir la fameuse molécule. Très remonté, le professeur a donc décidé d’attaquer l’Agence devant la justice comme il l’explique dans une vidéo sur YouTube.

covid-19-didier-raoult-attaque-lagence-medicament-pour-utiliser-lhydroxychloroquine

>> À lire aussi : Didier Raoult au plus mal : l’Agence du médicament prend une décision radicale sur l’hydroxychloroquine

Didier Raoult attaque l’Agence du médicament en justice

La suite après cette publicité

Dans une vidéo YouTube, Didier Raoult explique les raisons de son recours en justice. « Je ferai appel en Conseil d’État, car ceci ne ressemble pas à une décision raisonnée mais une décision personnelle et j’ai décidé d’attaquer le directeur de l’ANSM car il joue un rôle qui est dangereux pour la santé des Français. »

Car depuis le début de la crise sanitaire du covid-19, il martèle sans cesse que l’utilisation de l’hydroxychloroquine apporte de bons résultats. Le souci, c’est qu’aujourd’hui, on lui refuse l’accès à cette molécule jugée dangereuse. Du coup, c’est à la justice qu’il fait appel pour s’attaquer directement à cette décision. Mais son avocat, Maître Fabrice Di Vizio, ne s’arrête pas là puisqu’il compte également déposer une plainte au pénal pour « prise illégale d’intérêts et mise en danger de la vie d’autrui » en visant directement le directeur de l’ANSM, Dominique Martin.

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.