Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Covid-19: le masque bientôt obligatoire chez soi ?

Publié par Elisa GERLINGER le 07 Nov 2020 à 16:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Des scientifiques conseillent le port du masque chez soi dans le cadre familial. Des médecins s’opposent à cette idée jugée « extrême » et « déconnectée de la réalité ».

La suite après cette publicité

Cette deuxième vague promet d’être violente, comme l’a annoncé Olivier Véran, ministre de la Santé. Port du masque obligatoire dans les lieux publics, fermeture des bars, couvre-feu, reconfinement… De nombreuses mesures ont été prises pour lutter contre la propagation du virus depuis le début de la pandémie. Mais certains scientifiques estiment qu’il faut aller encore plus loin. Certains conseillent carrément de porter le masque même chez soi, dans l’univers familial, afin d’éviter de se contaminer entre les membres d’un même foyer.

La suite après cette vidéo

Porter le masque, même chez soi ?

Une étude publiée le 30 octobre par les Centres américains de prévention et de lutte contre les maladies (CDC) montre la transmission du nouveau coronavirus « entre les membres d’un même foyer est fréquente, que ce soit par les enfants ou les adultes ». Sur 191 personnes qui vivaient avec un individu infecté, plus de la moitié (102, soit 53%) a été contaminée. Les chercheurs incitent donc à porter le masque systématiquement chez soi si l’une des personnes de la famille a des symptômes.

La suite après cette publicité

William Dab, ancien Directeur général de la Santé, a conseillé sur BFMTV que les élèves « gardent le masque quand ils rentrent à la maison » et que les membres de la famille ne mangent pas en même temps pour éviter de se côtoyer le visage découvert. « Ma position n’est pas le port du masque systématique à la maison » , a-t-il expliqué à Le Monde. « C’est à chaque famille de décider, c’est un choix délicat entre le besoin affectif et le besoin sanitaire« .

Certains médecins sont contre

Mais certains scientifiques s’opposent à cette mesure. Ils jugent cette idée « extrême » et « déconnectée de la réalité ». Selon eux, si un membre de la famille en contamine un autre, c’est qu’il a amené le virus chez lui. Par conséquent, cela signifie qu’il a été contaminé à l’extérieur. Il faut donc faire « le maximum en dehors » pour « pouvoir vivre normalement à la maison, au sein de la famille. C’est le dernier endroit que tout le monde voudrait protéger » , estime le Dr Rochoy.

La suite après cette publicité

A lire aussi: Confinement : Le port du masque pour les lycéens à la maison ? Une solution de plus en plus envisagée !

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.