Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Doctolib : ce gros changement sur la plateforme risque d’être embêtant

Publié par Fanny Jacob le 27 Oct 2022 à 19:08
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Après ce terrible scandale qui a secoué Doctolib, la plateforme de réservation médicale en ligne fait peau neuve. Cependant, ce gros changement chez Doctolib risque bien de ne pas plaire à tout le monde, à commencer par les praticiens. En effet, bientôt, la plateforme va retirer du référencement près de 6 000 praticiens du bien-être (magnétiseurs, naturopathes, sophrologues…). Découvrez pourquoi.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Il boit 1 litre d’alcool par jour depuis ses 13 ans, voilà le résultat sur son corps !

Doctolib retire de sa plateforme les praticiens du bien-être

Tandis que le masque est peut-être bientôt de retour, la plateforme Doctolib a décidé de retirer de nombreux praticiens de son site. Près de 6000 praticiens du bien-être inscrits (en sophrologie, magnétisme, etc.) vont devoir dire adieu au service de prise de rendez-vous médicaux. Pour cause, Doctolib veut maintenant proposer aux patients de sa plateforme seulement des médecins référencés par les autorités de santé.

La suite après cette publicité
La suite après cette vidéo

Dans un communiqué, Doctolib explicite : « Doctolib fait le choix de répertorier sur son site exclusivement les professionnels référencés par les autorités de santé. […] 5 700 praticiens exerçant des professions de bien-être » ne pourront plus bénéficier de Doctolib. Des praticiens qui disposent donc « d’une période de 6 mois » pour quitter la plateforme. Sans quoi, leurs profils seront tout simplement supprimés.

doctolib changement (1)

À lire aussi : En appuyant sur ce point de votre corps, il se passe quelque chose d’extraordinaire… il pourrait s’appeler le point du bonheur !

Une décision qui va faire plaisir aux médecins référencés par l’État

La suite après cette publicité

En plus de la pénurie de médicaments, c’est donc également un coup dur pour les patients. Mais, rappelons-le, Doctolib a déjà eu quelques soucis avec des praticiens du bien-être sur sa plateforme. En effet, le service de réservation médicale s’était attiré les foudres des médecins.

En août dernier, la plateforme avait justement intégré à sa plateforme ses praticiens. Ceux qui ne sont pas médecins diplômés d’État. Cela n’a pas plu aux médecins agréés. La plateforme était ainsi accusée de faire la promotion des médecines alternatives.

La suite après cette publicité

À lire aussi : Un chiropracteur va faire craquer le dos de cette jolie fille ! Impressionnant ! (vidéo)

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.