Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Pfizer : la très mauvaise nouvelle qui vient de tomber avec Omicron…

Publié par Céline le 28 Déc 2021 à 9:19
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Omicron met définitivement à mal l’efficacité des vaccins contre la Covid-19.

En effet, l’agence sanitaire britannique a récemment indiqué que l’efficacité de la 3e dose Pfizer déclinerait de près de 45% en seulement 10 semaines…

Omicron met à mal l'efficacité des vaccins la 3eme dose Pfizer déclinerait de 45% dès 10 semaines

Image Pixabay

>> À lire aussi : Amélie de Montchalin débarquée d’un avion car non vaccinée ? La ministre répond à la rumeur !

Omicron met à mal l’efficacité des vaccins

Plusieurs études réalisées au Royaume-Uni et en Afrique du Sud, dévoilent que le variant Omicron se propage très rapidement dans le monde. De nombreuses autorités sanitaires ont donc fait le choix d’imposer la 3e dose. Pourtant, une récente étude réalisée par l’UK Health Security Agency révèle que l’immunité ne va pas être aussi facilement gagnée grâce aux vaccins…

En effet, selon ces spécialistes, l’efficacité du rappel Pfizer chuterait seulement 10 petites semaines après l’injection…

Selon cette étude britannique, trois doses de Pfizer-BioNTech donnent une protection pouvant aller jusqu’à 70% contre les formes symptomatiques du variant Omicron. Mais malheureusement, cette immunité temporaire diminuerait dès 10 semaines après l’injection à seulement 45%.

>> À lire aussi : Malaise sur BFMTV quand un professeur affirme que le vaccin ne fonctionne pas du tout ! (vidéo) 

Des différences existent selon les doses administrées

Toujours selon cette étude, il s’avère que les résultats sont différents selon le « mélange » ou les doses reçues. Aussi, les individus ayant d’abord été vacciné avec AstraZeneca, puis ayant reçu une troisième dose de Moderna ou bien encore de Pfizer-BioNTech, sont respectivement protégés de 45% et de 35%.

En revanche, cette étude démontre également que les patients ayant reçu deux doses de vaccin Pfizer puis un rappel Moderna garderaient une immunité entre 70 et 75% au bout de 10 semaines. En France, ce schéma qui concerne uniquement les plus de 30 ans semble être, pour l’heure, plus efficace.

>> À lire aussi : Pass vaccinal : un test négatif en plus bientôt nécessaire en plus du vaccin dans certains lieux ?

Source : LeFigaro
close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0