Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Rougeole : L’OMS tire la sonnette d’alarme

Publié par Romane TARDY le 29 Jan 2024 à 19:02

Après cette mauvaise nouvelle concernant la grippe, l’OMS a informé que les cas de rougeole auraient explosé l’année dernière. L’organisation a alors tiré la sonnette d’alarme en appelant notamment à l’augmentation de la vaccination.

À lire aussi : Alerte santé : deux signes précoces d’Alzheimer révélés sur TikTok par un neuroscientifique

Boom de la rougeole en 2023

En 2023, pas moins de 42 200 cas de rougeole ont été enregistrés en Europe. Si ce chiffre parait déjà à lui seul très élevé, il faut surtout comparer avec l’année précédente. En effet, cela représente 45 fois plus de cas qu’en 2022. En 2022, seulement 941 cas avaient été recensés.

C’est une réelle explosion de la maladie. Certains pays sont particulièrement touchés comme le Kazakhstan et la Russie, avec plus de 10 000 cas chacun.

Ce qui est inquiétant c’est surtout l’augmentation du nombre d’hospitalisations lié à cette maladie, qui a grimpé à 21 000. Cinq malades ont même perdu la vie. La rougeole peut, en effet, entrainer des complications mortelles en se propageant dans les voies aériennes.

rougeole

À lire aussi : Ce super-aliment aide à lutter contre l’hypertension

Une vaccination en baisse

Comment expliquer cette recrudescence ? Selon l’OMS, le Covid-19 serait en partie responsable : « La pandémie de Covid-19 a eu un impact significatif sur les performances du système de vaccination au cours de cette période, entraînant une accumulation d’enfants non vaccinés ou insuffisamment vaccinés » , peut-on lire dans le communiqué de l’organisation.

Comme face au coronavirus, l’OMS appelle ainsi à une amplification des campagnes de vaccination : « Des efforts de vaccination urgents sont nécessaires pour stopper la transmission et empêcher la propagation » . Pour éviter de continuer vers de telles flambées épidémiques, il faudrait que 95% des enfants soient vaccinés. En 2022, ils étaient seulement 92% à avoir reçu deux doses.

Il faut également être vigilant aux symptômes annonciateurs de la maladie qui peuvent être sous forme d’éruption cutanée, de conjonctivite, de toux ou encore de fièvre. Les plus touchés en 2023 étaient les enfants âgés entre un et quatre ans : ils ont représenté deux malades sur cinq. La maladie est en plus très contagieuse : une personne peut en contaminer 15 autres.

À lire aussi : « J’ai attrapé froid » : mythe ou réalité ? Le froid nous fait-il vraiment tomber malade ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.