Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Vers une hausse du tarif de la consultation chez le médecin

Publié par Léa Lecuyer le 03 Fév 2023 à 11:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que l’inflation touche les secteurs de l’énergie ou encore de l’alimentation, les médecins généralistes réclament une augmentation du tarif des consultations à hauteur de 50 euros. Le directeur de l’Assurance maladie a fait une proposition qui ne risque pas d’adoucir la colère des docteurs.

Publicité

À lire aussi : « Je l’ai trouvée dans un couloir » : Josette, 83 ans, décédée après avoir attendu 44h aux urgences

Si le prix de base de la consultation chez les médecins généralistes s’élève à 25 euros aujourd’hui, les syndicats des médecins libéraux demandent à revoir ce tarif à la hausse. C’est lors de la quatrième session des négociations bilatérales de la nouvelle convention médicale entre la sécurité sociale et les syndicats que Thomas Fatôme, directeur général de l’Assurance maladie, a suggéré un nouveau tarif ce jeudi 2 février.

Une proposition loin de mettre tout le monde d’accord

Publicité

Le prix des consultations auprès de médecins généralistes pourrait donc passer de 25 euros à 26 euros et 50 centimes, relate CNews en reprenant les propos de Jean-Paul Hamon, président d’honneur de la Fédération des médecins. Un nouveau tarif qui ne répond pas aux demandes des docteurs voulant s’approcher de la moyenne européenne s’élevant à près de 46 euros.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER

À lire aussi : Un terrible nouveau virus s’en prend aux enfants

Hausse prix consultation médecin généraliste
Publicité

Vers une forte manifestation ?

La période de grève n’est pas près de s’arrêter. Si mardi 7 février et samedi 11 février la protestation populaire s’en va lutter contre la réforme des retraites, les médecins généralistes vont prendre le relais le 14 février prochain.

Une manifestation devant le Sénat qui « risque d’être un succès », indique Jean-Paul Hamon dans l’un de ses tweets. D’autant qu’une autre loi est déjà dans le collimateur de certains praticiens. Proposée par Stéphanie Rist, députée du Loiret, cette loi vise à rendre les soins plus accessibles pour les patients qui ne seront plus obligés de passer par un médecin généraliste pour consulter des orthophonistes ou encore des kinésithérapeutes.

À lire aussi : Chômage : le cauchemar continue pour les parents d’enfants handicapés…

Publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

Abonnez vous à la Newsletter TDN