Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

« Ne les utilisez plus ! » : Humex, Dolirhume, Actifed… L’ANSM en croisade contre ces médicaments antirhume

Publié par Mathilde le 23 Oct 2023 à 17:27
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail
La suite après cette vidéo

Le gendarme du médicament, en concertation avec les professionnels de santé, a récemment pris une décision. Inquiets des effets secondaires, certains médicaments sont dorénavant, fortement déconseillés… Découvrez !

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Diam’s : les bouleversantes confidences sur sa santé mentale

L’ANSM tire la sonnette d’alarme

Petit à petit, l’hiver s’installe en France, et les rhumes font également leur arrivée… Si certains médicaments sont très efficaces, comme l’explique Adrien, croisé devant la pharmacie de la place de la République à Paris, ils sont dorénavant déconseillés par le gendarme des médicaments. Ce passant a déclaré : « C’est très efficace ! En quarante-huit heures, le rhume a quasi disparu mais le problème, c’est qu’ils me font somnoler. »

La suite après cette publicité

>>>À lire aussi : Vaccin Pfizer : la grande annonce qui vient de tomber

Les médicaments antirhume sur le point de disparaître ?

Si certains médicaments antirhume sont très efficaces, d’autres personnes préfèrent les solutions naturelles, comme Lucile par exemple : « Je me lave le nez avec de l’eau tiède et du gros sel de mer dans une poire. C’est dégoûtant mais ça me libère instantanément ! »

La suite après cette publicité

Mais aujourd’hui, l’Agence nationale du médicament a lancé un cri d’alerte auprès du Parisien : « Je veux dire aux Français : ne les utilisez plus ! » Cette annonce concerne les comprimés antirhume, qui sont très utilisés par les français. À noter que cette prise de position est soutenue par une grande partie du corps médical : Ordre national des pharmaciens, syndicats, Collège de la médecine générale, ORL.

Les médicaments concernés sont les suivants : l’Actifed, l’Humex, le Dolirhume, le Rhinadvil et le Nurofen rhume. Ceux-ci sont susceptibles de provoquer des effets secondaires graves :  » Des infarctus du myocarde et des accidents vasculaires cérébraux peuvent survenir après leur utilisation. Le risque est très faible mais ces événements très graves peuvent se produire quelle que soit la dose et la durée du traitement » affirme l’ANSM. Pour information, entre 2012 et 2018, la base nationale de pharmacologie a fait état de 307 cas graves.

Alors, que pensez-vous de ces annonces ? Êtes-vous un adepte des médicaments antirhume ? En parallèle, découvrez les confidences de Michèle Laroque…

La suite après cette publicité
médicaments rhume antirhume
@canva

>>>À lire aussi : Le sexe plus efficace que les somnifères pour passer une bonne nuit de sommeil ?

Source : LeParisien