Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. People

Diam’s : les bouleversantes confidences sur sa santé mentale

Publié par FJ le 15 Oct 2023 à 7:29
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Diam’s vit désormais loin du monde du strass et des paillettes. Après plusieurs titres désormais culte, la chanteuse, de son vrai prénom, Mélanie a fait le choix de se retirer. Un choix pas si anodin puisqu’elle souffrait beaucoup.

La suite après cette publicité

En effet, comme elle l’avait confié à plusieurs reprises, l’interprète de Confessions nocturnes souffre de bipolarité. Une santé mentale en dents de scie, qui n’est pas toujours facile à gérer.

diam's bouleversante confidence sante mentale
© Capture d’écran Sept à huit
La suite après cette vidéo

>>> À lire aussi : « Je ne suis pas qu’un voile, je suis une femme » : Diam’s revient sur sa conversion à l’islam !

La suite après cette publicité

Diam’s, loin du monde de la musique

Elle a fait les grandes heures de la musique française. Diam’s a fait une arrivée mouvementée dans les hit-parades avec son titre DJ, puis Jeune demoiselle recherche un mec mortel ou encore Dans ma bulle. Mais l’apogée de sa carrière a sans aucun doute été la sortie de son titre en collaboration avec Vitaa, Confessions nocturnes.

Un titre en duo qui est aujourd’hui la chanson phare des karaokés mais aussi des soirées sur laquelle on aime tous s’égosiller. Après autant de succès, tous les fans de Diam’s n’attendent qu’une chose, qu’elle soit de retour sur le devant de la scène.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : « C’est un peu comme un rêve » : Diam’s se confie sur son quotidien de maman

Ses rares confidences sur sa santé mentale

Mais que ces derniers ne patientent pas trop. Diam’s ne sera jamais de retour. C’est en tout cas ce qu’a confié Vitaa sur le plateau de Télématin ce mardi 10 octobre 2023. En effet, elle a assuré qu’elle était bel et bien passée à autre chose.

La suite après cette publicité

Il faut dire qu’elle a eu besoin de prendre du recul pour préserver sa santé mentale. Dans son documentaire Salam, sorti en 2022, elle avait fait de bouleversantes confidences sur sa bipolarité : « J’avais été prise d’une crise de folie, toute seule chez moi. J’avais été à deux doigts de me tuer ou de faire une très grosse bêtise. […] J’ai compris qu’il fallait que je me soigne.« 

Diam’s expliquait ensuite : « J’ai perdu la raison. J’étais shootée par des médicaments qui m’éteignaient puis me désinhibaient. Quand je me retrouve en hôpital psychiatrique, je ne peux parler à un psy que 20 minutes par jour alors que moi c’est cinq heures que j’ai envie de parler. J’ai l’impression de revenir de la mort, j’aurais dû être morte« . Des confidences touchantes.

>>> À lire aussi : « Je suis toujours son épouse ! » : le mari de Diam’s toujours marié à une autre ? Elle lâche une bombe en interview

La suite après cette publicité

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.