Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Vaccin : Doit-on craindre des effets secondaires à long terme ?

Publié par Quentin VIALLE le 02 Sep 2021 à 8:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

C’est une question qui préoccupe de nombreuses personnes : doit-on craindre des effets indésirables à long terme après la vaccination ? Eléments de réponse avec le Tribunal Du Net.

Publicité

Covid-19 : des effets secondaires à long terme après le vaccin ?

Depuis plusieurs semaines maintenant, la vaccination contre le Covid-19 s’est nettement accélérée en France, notamment depuis le discours d’Emmanuel Macron. Si de nombreux Français ont franchi le cap, d’autres sont, encore aujourd’hui, réticents à l’idée de se faire vacciner. Ces derniers craignent de possibles effets secondaires à long terme et avancent l’idée que nous n’avons pas assez de recul à ce sujet. Qu’en est-il réellement ?

« Les risques de sécurité des médicaments apparaissent en moyenne 4 ans après leur approbation. (…) Nous allons exposer à un risque potentiel les jeunes et les adolescents et hypothéquer leur avenir » , avait assuré Fabrice Di Vizio, avocat de Didier Raoult, en juin dernier. S’appuyant sur une étude parue en 2018 portant sur 222 médicaments, il s’avère en effet qu’un tiers d’entre eux avaient provoqué des effets secondaires non signalés lors des essais cliniques.

LA VIDEO DU JOUR A NE PAS MANQUER
Publicité

Séverine Gibowski, responsable adjointe de pharmacovigilance à l’ANRS maladies infectieuses, a tenu à apporter une explication quant à ses effets secondaires. Cette dernière indique que « lors des essais, la prise d’un médicament est conforme, telle qu’on l’a recommandée dans les textes. Tandis que dans la vie réelle, toutes les conditions de prise ne sont pas toujours respectées » .

Covid-19 : doit-on craindre des effets secondaires à long terme après le vaccin ?

>>> A lire aussi : Covid-19 : Une étude révèle le nombre de décès évités grâce à la vaccination. La campagne est-elle vraiment efficace ?

Une pharmacovigilance « active et proactive »

Publicité

Si la technologie ARNm est testée scientifiquement depuis plus de 20 ans, c’est la première fois qu’elle est utilisée pour la vaccination contre une maladie comme le Covid-19. Cependant, elle contient deux éléments qui sont rapidement éliminés par l’organisme, à savoir la capsule lipidique et le brin d’ARN messager. Par conséquent, il est presque impossible que des effets secondaires interviennent à long terme.

Abonnez vous à la Newsletter TDN

Plusieurs spécialistes s’accordent pour dire que la pharmacovigilance des vaccins contre le Covid-19 est rapide et réactive afin d’être immédiatement au courant d’un éventuel problème. « Au moindre doute, à la moindre donnée alarmante détectée, le tir sera corrigé » , assure Alpha Diallo, responsable du service de pharmacovigilance à l’ANRS.

>>> A lire aussi : Pfizer et Moderna face au variant Delta : Cette mauvaise nouvelle qui vient de tomber