Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Écologie

Les météorologues prévoient une vague de chaleur dévastatrice dans très peu de temps

Publié par Alexis P le 03 Avr 2022 à 8:03
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Les météorologues ont averti qu’une forte vague de chaleur va toucher la France très prochainement. Préparez la crème solaire parce que ça va taper.

Un épisode de fortes vagues de chaleur

Alors que des températures aux alentours de 0 degrés sont prévues pour ce mois d’avril. Cela ne sera qu’un épisode de passage. Le réchauffement climatique commence à faire ressentir ces effets. Les météorologues prévoient de forts épisodes de canicules pour cet été. A l’instar de ce qui avait pu se passer notamment en 2003. Très prochainement la chaleur va battre son plein. Il est donc important de se prémunir des risques sanitaires liées à cette augmentation de la température. Ou sinon on pourra éventuellement faire comme à Dubaï et créer une pluie artificielle pour s’hydrater.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Des mesures à prendre afin d’éviter un désastre comme ce qui s’est produit il y a 19 ans avec une mortalité en hausse dû aux difficultés pour certains que cela entraîne.

Les spécialistes indiquent être surpris par la vitesse que prennent les évènements et se disent inquiets quant à ces changements prématurés de températures.

Vague de chaleur

Une situation préoccupante pour le climat

Le GIEC rend chaque année des rapports sur la situation climatique depuis 2013. Ils ont établi que ce réchauffement était effectivement dû à l’activité humaine. Et que si rien n’était entrepris on va vers un réchauffement de presque 5 degrés. Ce qui entraine inévitablement une élévation du niveau des océans de 1 mètre avec les conséquences désastreuses pour les populations du littoral qui en suivent. Certaines régions seront alors inhabitables d’ici 2050. Ce qui fait froid dans le dos.

L’Arctique perd sa glace chaque année, et les océans également s’acidifient. 20 à 30 pourcents des espèces végétales et animales seraient en menace d’extinction. Et cela entrainerait également des sécheresses. A noter qu’une nouvelle marche pour le climat est prévue par le 9 avril, la veille des élections.

0