Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Séries

En pleine réforme des retraites, cette séquence de Caméra Café devient culte ! (vidéo)

Publié par Lucas Obin le 23 Jan 2023 à 16:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

On prend les mêmes, et on recommence ! Cet adage familier colle parfaitement à la séquence désormais devenue culte de la célèbre série… Caméra Café. Il y a vingt ans, M6 diffusait quotidiennement un ou deux épisodes de ce programme où des acteurs comme Yvan Le Bolloc’h ou Bruno Solo jouaient les rôles d’employés au sein d’une entreprise en face d’une machine à café. Et comme le montre la vidéo ci-dessous, une séquence colle parfaitement… à la réalité d’aujourd’hui !


>>> À lire aussi : Emmanuel Macron : coup de théâtre dans la réforme des retraites !

Caméra Café avait vu juste

Ce sketch a été tourné il y a vingt ans. Et pourtant, ce n’est qu’aujourd’hui, en 2023, qu’il a pris tout son sens. Et pour cause… Poussée par M6 sur ses réseaux sociaux ce jeudi 19 janvier, journée nationale de mobilisation contre la réforme des retraites, cette séquence de Caméra Café montre Yvan Le Bolloc’h et Jean-Guy Lecointre abordant, face à la machine à café, le sujet… de la retraite.

« C’est vrai qu’il va falloir travailler plus longtemps avant de partir en retraite ? » , lance ainsi Yvan Le Bolloc’h à son camarade dans Caméra Café. Ce dernier lui répond alors : « Ah oui ! Quarante années de cotisation ne suffiront pas, il faudra quarante-et-un, voire quarante-deux ans ! » . Des réponses qui ont forcément trouvé tout leur sens à l’heure où la France est marquée par une réforme plutôt offensive au sujet des retraites.

camera cafe retraites yvan le bolloc'h video

>>> À lire aussi : Manifestations : Les syndicats annoncent une nouvelle grève pour le 31 janvier

En 2023, c’est 44 ans

Si Caméra Café évoquait déjà le sujet des retraites il y a vingt ans, il n’y a pas de hasard. Tôt ou tard, une réforme allait finir par voir le jour et, finalement, c’est Emmanuel Macron qui s’y est collé.

Le chef de l’État et son gouvernement veulent passer le nombre d’années de cotisation à quarante-quatre pour les longues carrières. Un chiffre encore inimaginable au début du siècle et qui, pourtant, devrait probablement être amené à évoluer encore un peu plus dans les décennies à venir…

>>> À lire aussi : « 764 euros par mois » : Cette retraitée doit faire femme de ménage pour vivre décemment (vidéo)

0