Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Ce phénomène dramatique qui prend de l’ampleur sur les routes Françaises

Publié par Justine le 24 Juil 2020 à 22:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le bilan annuel de l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (ASFA) révèle la cause des accidents mortels sur l’autoroute en 2019. Un accident sur 5 est causé par l’inattention des conducteurs.

Accidents mortels autoroutes

>>> À lire aussi : Un automobiliste s’endort au volant et se réveille juste à temps !

Les accidents mortels majoritairement causés par l’inattention des conducteurs

Ce vendredi, l’Association des sociétés françaises d’autoroutes (ASFA) a publié son bilan annuel et il n’est pas joli joli. En effet, on apprend qu’un accident mortel sur 5 est causé par l’inattention des conducteurs. Ainsi l’AFSA affirme que ce taux a doublé en deux ans et pointe du doigt « une dynamique inquiétante ».

La Sécurité Routière complète ces chiffres en dévoilant que sur les 3244 victimes des accidents de la route en France, 154 sont décédés sur les autoroutes concédées. Ainsi, l’autoroute est considérée comme le réseau routier le plus sûr.

L’inattention devient le troisième facteur des accidents mortels derrière l’alcool, les drogues et médicaments (21%) et la somnolence et la fatigue (21% également). Toutefois, l’inattention (20%) se trouve désormais devant la vitesse excessive sur la route (16%). Pire, ce pourcentage augmente constamment depuis deux ans et concerne majoritairement les jeunes.

>>> À lire aussi : Pour échapper à un contrôle routier, cet homme a commis l’impensable !

Les jeunes principaux concernés par les accidents mortels

En effet, les moins de 35 ans (qui représentent 17% des conducteurs) sont à l’origine de 35% des accidents mortels liés à l’inattention. Ils sont également à l’origine de 28% de tous les tragiques accidents sur la route. Christophe Boutin, délégué général de l’ASFA, pense que l’usage du téléphone au volant est « la cause principale » des accidents liés à l’inattention.

Selon l’enquête, les Français sont de moins en moins à utiliser leur téléphone au volant, mais ceux qui le font ont des comportements beaucoup plus dangereux. Ainsi, 71% d’entre eux utilisent le kit main libre, 57% regardent leur téléphone à chaque notification et 42% envoient des SMS. Les moins de 35 ans sont 8 sur 10 à avoir ce type de comportement sur la route. Christophe Boutin précise qu’ « envoyer un SMS mobilise totalement l’attention et prend au minimum 15 secondes, laps de temps lequel on parcourt 500 mètres à 130 km/h ».

>>> À lire aussi : Si vous voyez ce câble tendu sur la route… soyez très vigilants !

0