Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Gratuité du gaz et de l’électricité : Que sont les actions Robins des Bois de la CGT ?

Publié par Elodie GD le 27 Jan 2023 à 19:33

L’énergie est devenue l’outil de lutte de la CGT. Pour marquer leur désapprobation concernant la réforme des retraites, les grévistes du secteur de l’énergie ont décidé de mener des actions « positives » et coups de poing. Baptisées actions « Robin des bois », elles s’étendaient sur tout le territoire.

>> A lire aussi : Retraite à 64 ans : Qui sera le plus pénalisé ?

La CGT vole à la rescousse des établissements publics

La CGT est contre la réforme des retraites et elle tient à ce que le gouvernement le sache bien. Ainsi, ce 26 janvier, les grévistes du secteur de l’énergie ont décidé « d’intensifier le rapport de force » . Pour ce faire, ils ont mis en place les actions « Robin des bois » . Selon un communiqué, ces dernières consistent à « placer en gratuité d’électricité ou de gaz […] plusieurs hôpitaux ou cliniques, des patinoires et des piscines municipales, des centres sportifs publics, des associations d’intérêt public, des bibliothèques, des collèges, des lycées, des crèches » .

Et les grévistes ne s’arrêtent pas là car « de petits commerces et artisans (boulangers et autres) ou des petites entreprises » ont pu bénéficier de tarifs d’énergie réduits. Mieux encore, des usagers « coupés en électricité et gaz malgré la trêve hivernale, par des fournisseurs scrupuleux » , ont vu leur accès rétabli.

>> A lire aussi : Une nouvelle pénurie de carburant à venir ? Les syndicats appellent à la grève

« C’est illégal et complètement moral pour nous »

« On a la capacité technique de faire baisser les factures d’énergie des boulangers, sans mettre en danger ni les biens, ni les personnes » , a déclaré le secrétaire général de la CGT Energies Marseille, Renaud Henry. « C’est illégal, c’est aussi complètement moral pour nous » , a-t-il poursuivi. Ces actions dites « positives » se positionnent à contre-courant de celles proposées au départ. Elles consistaient à fermer les robinets de gaz et d’électricité sur des communes d’élus favorables à la réforme. Une décision condamnée par le gouvernement.

Et, selon les déclarations du syndicat, ce n’est qu’un début. « On peut faire des actions ‘Robin des bois’ à n’importe quel moment » , a prévenu le secrétaire général de la CGT Energie Savoie, Fabrice Coudour. Pour lui, il est même nécessaire d’élargir le mouvement afin d’aboutir à un « grand 31 janvier« . Date à laquelle se tiendra une nouvelle mobilisation nationale contre la réforme des retraites.

>> A lire aussi : Réforme des retraites : Bientôt une augmentation du temps de travail réglementaire ?

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.