Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Choc : fusil dans les mains, une femme affronte des gendarmes (vidéo) !

Publié par Deborah le 06 Juin 2021 à 10:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Dans le Val d’Oise, une femme munie d’un fusil a affronté une équipe de gendarmes. Les images incroyables de la scène et de son interpellation sont à retrouver ci-dessous.

>>> A lire aussi : Violente agression : Une policière poignardée à plusieurs reprises par un homme radicalisé

Une interpellation digne d’un western

Depuis ce jeudi 27 mai, une vidéo relayée sur les réseaux sociaux montre une interpellation spectaculaire d’une quadragénaire, un fusil dans les mains. À peine croyable, cette scène surréaliste s’est déroulée dans la petite commune de Butry-sur-Oise, située dans le Val d’Oise.

Le 14 mai, en milieu d’après-midi, des gendarmes sont appelés par un riverain qui leur explique qu’une femme se promène dans la rue, armée d’un fusil. Arrivés sur place, les forces de l’ordre lui font face. Ils ont chacun une arme pointée vers la jeune femme et essayent de s’approcher d’elle. Les militaires tentent de la raisonner en lui parlant. Ils essayent de lui faire poser son arme au sol. En vain. Celle-ci s’énerve et hurle à maintes reprises.

La riveraine tient son fusil et ne semble pas vouloir s’en séparer. Elle crie : « Je vais me foutre en l’air. »  Visiblement perturbée psychologiquement, la femme tient également des propos menaçants face aux gendarmes. « Tu baisses ton arme connard, on t’a dit de baisser ton arme. Tu vas te faire abattre comme un chien.«  lance la forcenée.

>>> A lire aussi : Drame : Une femme abattue à coups de marteau sous les yeux de son enfant

L’intervention courageuse et décisive d’un gendarme

Courageusement, un pompier décide de passer par une maison voisine pour interpeller cette femme. Il arrive à grimper sur le mur et se glisse dans la cour du domicile, située juste derrière la femme. Quelques minutes s’écoulent, ce dernier se précipite vers la femme qui ne le voit pas. Il la plaque au sol et arrive à lui retirer son fusil. La femme hurle « aux secours », « aux secours » et se recroqueville au sol.

Lors de l’interpellation, un coup de feu part. On entend retentir le bruit du tir, mais heureusement, personne n’est blessé. Mission accomplie. L’interpellation est achevée. La femme a toutefois réussi à mordre un gendarme.

Il semblerait que la femme de 48 ans ait été hospitalisée dans un centre psychiatrique. On apprendra plus tard, que la femme a continué à se débattre.

>>> A lire aussi : Delphine Jubillar : ce nouvel indice pourrait bouleverser l’enquête

Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail