Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Interdiction totale de sortir à partir de demain ? Le personnel de l’hôpital pousse un coup de gueule suite à ce message qui circule

Publié par Justine le 31 Mar 2020 à 16:02

Les Fake News sont toujours d’actualité, et encore plus en ces temps troublés. C’est le cas de plusieurs messages soi-disant signés par plusieurs hôpitaux qui vous incitent à ne plus sortir du tout de chez vous pendant le pic du Coronavirus. Découvrez le message en question dans la vidéo ci-dessous :

>>> À lire aussi : Coronavirus : une épidémiologiste prévoit un nombre de morts glaçant en France d’ici 3 semaines

Coronavirus et Fake News

C’est un message sur le Coronavirus qui a pris énormément d’ampleur sur Whatsapp et les réseaux sociaux, relègue CNews. On peut y lire cette information : « Le personnel qui travaille à l’hôpital souhaite que ce message soit diffusé à tous. À partir de demain, ne quittez pas la maison et pour le pain, si vous pouvez congeler car le pire commence. La date d’incubation est respectée et de nombreux positifs vont commencer à sortir et beaucoup de gens peuvent le contracter, il est donc très important de rester à la maison et de ne pas interagir avec personne. Du 23 mars au 3 avril nous devons prendre soin de nous car nous serons au sommet du virus […] NOUS SERONS EN STADE D’INFECTION MAXIMALE. Veuillez transmettre ce message à tous vos contacts ».

Ce message dramatique a bien évidemment été démenti par plusieurs centres hospitaliers. Ces derniers recommandent de suivre les informations officielles avant de partager des fakes news.

>>> À lire aussi : Coronavirus : 75% des personnes hospitalisées ont une de ces maladies

Comment repérer une Fake News sur le Coronavirus ?

Vous voyez circuler de nombreux messages sur le Coronavirus, mais comment déceler le vrai du faux ? France Info nous donne les moyens pour éviter de partager de faux messages.

Tout d’abord, chaque fausse information commence par la mention d’un professionnel de santé : « Message envoyé par une amie, infirmière au CHU de Montpellier » par exemple. Souvent dramatiques et alarmistes, les messages mélangent vraies et fausses informations pour perturber l’internaute.

Enfin, si le message se termine par un appel aux partages, comme la Fake News étudiée dans cet article : « Veuillez transmettre ce message à tous vos contacts ». Il s’agit uniquement de partager massivement les faux messages. Faites bien attention aux messages sur les réseaux sociaux, rapprochez-vous des sources officielles si vous avez un doute !

>>> À lire aussi : « Qu’il ferme sa gueule » : le professeur Didier Raoult violemment insulté en direct

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.