Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Coronavirus persistant : Cette française a témoigné être toujours malade après 78 jours !

Publié par Romane TARDY le 28 Mai 2020 à 6:02
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le Covid-19 peut prendre une forme très persistante. Longtemps après les premiers symptômes, des patients sont encore malades. Une jeune femme a notamment expliqué avoir le virus depuis 78 jours.

A lire aussi : Arnaque : cette femme parcourt la France en se faisant passer pour un médecin… ses victimes sont nombreuses !

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Cette jeune femme a le Covid-19 depuis 78 jours

Elle a seulement 23 ans. Oriane, étudiante à Paris, a attrapé le Covid-19. Cela fait 78 jours que les premiers symptômes sont apparus et la jeune femme est encore malade. Les médecins ont constaté alors ce qu’ils appellent le « Covid persistant ». Il consiste en une rechute de la maladie. Selon le professeur Tattevin, chef du service d’infectiologie du CHU de Rennes, au micro de Ouest-France, cette persistance touche « moins de 10 % des cas » avec une vraie rechute des symptômes.

Elle a même développé des nouveaux symptômes après les 14 jours initialement estimés. Après 78 jours de maladie, elle se sent parfois en se levant « dans le corps d’une mamie de 90 ans. Un jour je disais que j’allais mieux. Le lendemain, je ne pouvais pas me lever » , raconte-t-elle.

Les oubliés de la pandémie

La jeune femme se sent oubliée des services médicaux pour être restée malade 78 jours. « On s’est sentis un peu abandonnés. On entendait parler tous les jours du nombre de patients en réanimation. Mais rien sur ceux qui traînent des symptômes depuis des mois…  » , explique-t-elle. Ce sentiment est partagé par des centaines de patients. Pour faire entendre leur voix, ils ont créé le mouvement #J20 et #J60 pour les 20 et 60 jours depuis la contamination. Ils souhaitent témoigner de la difficulté à se débarrasser du virus mais aussi ne plus être les oubliés de la pandémie.

Source : Ouest-France

A lire aussi : Masques et gants au fond de la Méditerranée : cet homme filme le début d’un désastre (VIDEO)

0