Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Déconfinement : ces départements pour lesquels ça se complique !

Publié par Manon CAPELLE le 18 Mai 2021 à 17:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le 19 mai est un jour attendu par tous les Français. La deuxième étape du déconfinement prendra effet ce mercredi. Seulement, certains départements ont encore un taux d’incidence supérieur à 150. Quels sont ces départements ? 

deconfinement departements taux incidence

>>> À lire aussi : Météo et déconfinement : quel temps va t-il faire les prochaines semaines ?

Le déconfinement inquiète les spécialistes

Ce mercredi 19 mai amorcera la deuxième étape du déconfinement en France. Cela annonce la réouverture des terrasses des bars et des restaurants, des commerces ainsi que des lieux culturels.

Cependant, plusieurs épidémiologistes jugent cette date comme prématurée. En effet, la circulation du Covid-19 reste encore élevée dans plusieurs départements français.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a exprimé le souhait de ne « plus jamais » atteindre 400 de taux d’incidence. De plus, le gouvernement aurait fixé le seuil critique à 400 personnes testées positives sur 100 000 habitants.

Pourtant, ce seuil est critiqué par les spécialistes. D’après BFM TV, les spécialistes « le jugent bien trop élevé pour espérer un contrôle de l’épidémie ». Face à cette remarque, le ministre a expliqué : « Nous parlions d’un taux d’incidence à 250 lorsque nous n’avions pas encore vacciné les personnes fragiles. Aujourd’hui la mortalité est beaucoup plus faible proportionnellement au nombre de malades qu’au cours des vagues précédentes, tout comme le nombre d’admissions en réanimation ».

>>> À lire aussi : Déconfinement : La nouvelle attestation de déplacement disponible dès demain

Quels sont les départements qui ont encore un taux d’incidence élevé ?

Un jour avant la deuxième étape du déconfinement, aucun département a un taux d’incidence supérieur à 400. Toutefois, certains départements ont encore un taux d’incidence inquiétant.

Pour rappel, le taux incidence est le nombre de personnes testées positives sur 100 000 habitants. Voici les 22 départements qui ont un taux d’incidence encore supérieur à 150 :

  • La Manche : 152,9
  • Le Rhône : 161,7
  • La Lozère : 170,4
  • La Somme : 172,9
  • La Seine-Maritime : 174,9
  • Le Pas-de-Calais : 177
  • Le Loiret : 178,7
  • La Haute-Loire : 183,3
  • Les Yvelines : 185,6
  • La Loire : 187,5
  • Les Hauts-de-Seine : 189,8
  • L’Orne : 191
  • La Sarthe : 197,6
  • L’Aisne : 199,6
  • Le Nord : 200,6
  • L’Essonne : 201,5
  • L’Oise : 216,1
  • La Seine-et-Marne : 218,4
  • Paris : 226,7
  • Le Val d’Oise : 241
  • Le Val-de-Marne : 245,3
  • La Seine-Saint-Denis : 255,6

>>> À lire aussi : Déconfinement décalé : Emmanuel Macron prêt à faire marche arrière ?

0