Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Culotté : Il demande le pass sanitaire de son homonyme pour ne pas se faire vacciner

Publié par Justine le 16 Déc 2021 à 12:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que la France est actuellement en train d’affronter la 5e vague de Covid-19, des personnes ne souhaitent toujours pas se faire vacciner. Certains d’entre eux ont des astuces exceptionnelles pour obtenir le pass sanitaire tout en n’ayant pas de schéma vaccinal complet. C’est le cas d’Alexandre Rousset.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

>>> À lire aussi : Une femme avec un faux pass sanitaire décède du Covid-19 à l’hôpital 

Prêt à tout pour avoir un pass sanitaire

Afin de lutter efficacement contre le Covid-19, le gouvernement a lancé la campagne de vaccination pour la troisième dose. Cette dose de rappel est ainsi indispensable pour toute personne qui souhaite conserver son pass sanitaire après le 15 janvier prochain. Mais depuis l’apparition de la pandémie, certaines personnes restent fermement antivax et font tout leur possible pour obtenir un document valide sans subir d’injection.

De fait, certaines personnes n’hésitent pas à payer cher l’obtention d’un faux pass, alors que d’autres tentent le tout pour le tout. C’est le cas d’Alexandre Rousset qui n’hésite pas à demander une faveur à son homonyme : lui transmettre un scan de son pass sanitaire puisqu’il ne désire pas se « faire vacciner pour des raisons qui lui sont propres ». L’homme précise également qu’il s’agit de « solidarité citoyenne ». 

>>> À lire aussi : Un tiers d’un village du Jura contaminé par le Covid-19 suite aux fêtes du Beaujolais et de la Cancoillotte

Le pass sanitaire très convoité

Publié sur Twitter, l’homme partage le message improbable qu’il a reçu avec pour légende : « MDR bien tenté Alexandre ». Puis, il publie un second tweet où il partage sa réponse : « J’ai bien sûr refusé, mais en restant bienveillant car entre homonymes, on se respecte ».

Alexandre Rousset a donc répondu à son homonyme en ses mots : « Navré, je suis d’habitude partisan d’une certaine solidarité entre homonymes, mais trouvant le vaccin important et l’échange de pass dangereux pour la santé de tous, je ne peux pas accepter votre proposition ». Face à cette demande insolite, les internautes n’ont pas tardé à réagir en applaudissant le culot de cette personne.

>>> À lire aussi : Vaccination : Cette annonce d’Emmanuel Macron qui a surpris tout le monde

Source : Twitter
0