Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

Port du voile : Cyril Hanouna donne son avis tranché face à Pascal Praud (vidéo)

Publié par Brandon Clouchoux le 07 Oct 2021 à 7:00
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le célèbre animateur du programme « Touche pas à mon Poste » , Cyril Hanouna a été invité sur le plateau de CNEWS, aux côtés de Pascal Praud. Essentiellement venu pour discuter de la sortie de son livre, la conversation diverge sur les femmes voilées à la plage. Découvrez l’échange dans la vidéo ci-dessous.

Cyril Hanouna répond à Pascal Praud au sujet des femmes voilées

L’animateur Cyril Hanouna a fait le déplacement jusqu’au plateau de CNEWS afin de discuter au sujet de la sortie de son livre. Il était donc invité pour le programme « L’heure des pros », avec Pascal Praud, qui rythme l’émission. Après quelques minutes de discussion, la conversation semble prendre un nouveau tournant : les femmes voilées à la plage. « Sur la plage du Pouliguen, cet été, pour la première fois, j’ai vu des femmes voilées des pieds à la tête entrer dans l’océan. Je n’ai jamais vu ça. Je dine avec ma fille et elle me dit ‘en quoi ça te gêne?’. Je ne savais pas quoi lui répondre (…) Ça m’a choqué » , affirme le journaliste, Pascal Praud.

Cyril Hanouna a alors réagi : « Je suis d’accord avec votre fille. Moi, ça ne me choque pas non plus. J’ai énormément de femmes voilées dans mon public. La séquence qui m’a fait le plus de peine de l’histoire de TPMP, c’est qu’un jour j’ai fait un jeu concours. Je tire au sort une personne dans le public. La personne qui a été tirée au sort, c’était une jeune femme voilée. Elle s’est faite esquinter sur les réseaux sociaux. Ça m’a fait de la peine » .

>>> À lire aussi : Le burkini bientôt interdit ? Les Français ont tranché !

Un sujet qui fait polémique

Le « burkini » est au centre de plusieurs controverses – estivales, logiquement – en France. Prenons l’exemple, de l’évènement privé organisé dans un parc aquatique, près de Marseille : les femmes étaient invitées à porter cette tenue de plage couvrant le corps et la tête. L’évènement a été annulé, le 9 août, à cause des différentes critiques.

Dans les Alpes-Maritimes, à Cannes plus précisément, ce sujet provoque un sentiment de discorde auprès de certaines personnes : un arrêté a interdit le port de vêtements religieux sur les plages. Une bataille juridique entre le Collectif contre l’islamophobie en France (CCIF) et la municipalité a eu lieu. Chose qui n’a pas forcément eu l’impact désiré, puisque le 15 août, le maire de Sisco, en Haute-Corse a pris une décision similaire, deux jours après une bagarre survenue sur une plage de la commune.

>>> À lire aussi : #PiscinesPourToustes : des femmes se battent pour pouvoir se baigner en burkini