Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Santé

Les cigarettes électroniques pourraient être bientôt prescrites

Publié par Brandon Clouchoux le 01 Nov 2021 à 9:33
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

De plus en plus démocratisées, les cigarettes électroniques remplaceraient les cigarettes avec du tabac. L’Angleterre pourrait devenir le premier pays au monde à prescrire des e-cigarettes comme moyen d’aider les patients à arrêter de fumer.

Les cigarettes électroniques prescrites ?

De nouvelles mises à jour de l’orientation médicale ont ouvert la voie aux fabricants d’e-cigarettes pour demander l’approbation médicale de leurs produits par la Medicines and Healthcare products Regulatory Agency (MHRA).

Bien que les e-cigarettes et les vapes n’aient pas encore été approuvées par le National Institute for Health and Care Excellence (Nice) : L’organisme gouvernemental chargé de publier les orientations médicales déposent l’hypothèse que les médecins pourraient choisir de les fournir ou non à leurs patients désireux d’arrêter de fumer. Les e-cigarettes et vapes, s’ajouteraient à une autre série de produits tels que les patchs, les comprimés ou encore les gommes à la nicotine.

Bien qu’elles contiennent de la nicotine et présentent des risques pour la santé, les experts affirment que les e-cigarettes et les vapes sont dans l’ensemble moins nocives que les cigarettes. Elles ont gagné en popularité, notamment auprès des jeunes, ces dernières années.

>>> À lire aussi : Attention si vous consommez du tabac à rouler, il serait encore plus dangereux que les cigarettes !

Préférables pour notre santé ?

Il est déjà prouvé que les e-cigarettes disponibles dans le commerce permettent aux gens de passer du tabagisme à une alternative beaucoup « plus sûre », a déclaré le professeur Nick Hopkinson, directeur médical d’Asthma UK et de la British Lung Foundation. Cependant, le développement d’e-cigarettes sous licence médicale constituerait un pas en avant très important, offrant aux patients et aux professionnels de la santé un outil supplémentaire pour briser la dépendance au tabac, avec l’assurance d’un processus d’autorisation rigoureux.

Les statistiques du ministère de la Santé montrent qu’il y a environ 6,1 millions de fumeurs au Royaume-Uni, et que 64 000 personnes sont décédés de maladies liées au tabagisme dans le pays en 2019, rapporte Sky News.

Le secrétaire à la Santé Sajid Javid a déclaré que l’autorisation des e-cigarettes médicales « a le potentiel de s’attaquer aux disparités frappantes dans les taux de tabagisme à travers le pays, en aidant les gens à arrêter de fumer où qu’ils vivent et quel que soit leur milieu« .

>>> À lire aussi : Cigarette électronique : Un nouvel effet néfaste découvert

close

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.

0