Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Marks & Spencer inscrit sur les pronoms personnels des employés sur leur badge

Publié par Nicolas F le 14 Nov 2021 à 5:32
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Certaines entreprises ont choisi d’afficher sur le badge de leurs employés leur prénom, parfois leur nom, leur poste ou encore la langue parlée. Chez Marks & Spencer, les employés peuvent dorénavant indiquer les pronoms personnels avec lesquels ils souhaitent être identifiés.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Des hommes donnent cours à leurs élèves en robe pour casser les préjugés du genre

La suite après cette vidéo

Des pronoms indiqués sur les badges pour éviter les malentendus sur le genre

Les employés de la chaine de magasins britanniques Marks & Spencer ne vivent plus la désagréable expérience d’être interpellés dans les rayons en utilisant des pronoms qui ne les caractérisent pas. Marks & Spencer a décidé d’indiquer sur les badges de ses employés les pronoms qu’ils désirent entendre utiliser lorsqu’on s’adresse à eux. Trois mentions seront indiquées sur le badge : le pronom personnel sujet, le pronom personnel complément indirect et le déterminant possessif. Par exemple en anglais pour un homme : « He/Him/His ». À part le pronom personnel sujet (dans ce cas « il »), les termes sont difficilement traduisibles en français. En effet, le pronom personnel complément indirect est « lui » au féminin comme au masculin, quant au déterminant possessif, il ne s’accorde pas en français avec le sujet qui possède l’objet mais bien avec le genre de l’objet.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Elliot Page, star de « Umbrella Academy » et « Juno », a fait son coming out trans (Vidéo )

Une troisième option est possible pour s’adresser aux non-binaires

« Je suis si reconnaissant que Marks & Spencer nous ait activement encouragés à partager nos pronoms au travail, que ce soit sur nos badges et dans la signature de nos e-mails », a déclaré David Parke, un employé heureux de cette initiative. Selon lui, cela a aussi permis à certains employés d’ouvrir le débat et d’échanger avec ceux qui ont choisi des pronoms inattendus. En plus des pronoms féminins et masculins, une troisième option est proposée par l’enseigne. Les employés peuvent faire savoir à leur interlocuteur qu’ils préféreraient qu’on s’adresse à eux en utilisant les formes « They/Them/Their ». Ces formes du pluriel sont utilisées en anglais pour désigner des personnes non-genrées qui ne souhaitent être associées à aucun des deux genres. Pour l’heure, il n’existe pas encore des pronoms non-binaires qui font l’unanimité en français. Le plus fréquemment, on lit « iel », « yel » ou « ielle » dans les textes utilisés par les associations LGBTQIA+.

La suite après cette publicité

>>> À lire aussi : Marks &; Spencer invite les femmes à montrer leur bretelle de soutien-gorge pour sensibiliser au cancer du sein :le message passe plutôt mal auprès des victimes de la maladie

Crédits : David Parke

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.