Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Marseille : L’année la plus meurtrière pour la ville depuis 20 ans

Publié par Victor Adan Vergara le 27 Déc 2022 à 12:15
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Le nombre de personnes abattu par balle s’élève à 33 en 2022 à Marseille. Cela fait de cette année, l’année la plus meurtrière depuis 20 ans dans la cité phocéenne. Un chiffre très inquiétant.

À lire aussi : Des jumelles de 74 ans virées de chez elles vont passer Noël dans une cave

33 : un terrible record pour Marseille

Ce week-end de Noël, 3 fusillades ont fait perdre la vie à 2 personnes. Le macabre décompte s’élève désormais à 33. Dans les derniers jours, Adel Santana Mendy, footballeur d’Aubagne a été attaqué dans le 14eme arrondissement de Marseille. Il a perdu la vie dans cette attaque. Et dans la nuit du 24 au 25, un jeune homme a été abattu d’une balle dans la tête près de la cité La Marine Bleue.

adel santana mendy football france OM Aubagne
Adel Santana Mendy, joueur de football d’Aubagne, formé à l’OM

Sur Franceinfo, Frédérique Camilleri, préfète des Bouches-du-Rhône déclare : « Ce sont des chiffres dramatiques ». En effet, dramatique car c’est le taux le plus élevé de la ville depuis 20 ans. Dépassant l’année 2016 et ses 31 personnes à avoir perdu la vie à cause de tirs.

Parmi les 33 victimes, les deux tiers ont moins de 30 ans. La plupart des faits se concentrent dans les quartiers nord de la cité phocéenne. Là, où des bandes se livrent des guerres de territoire à coup de fusillades. Le parquet de Marseille a ouvert 42 procédures liées aux règlements de comptes cette année. Dans les Bouches-du-Rhône toutes entières, on décompte 60 homicides ou tentative d’homicide en bande organisée depuis le 1er janvier 2022.

À lire aussi : « Mon fils est un fou » : le père de l’auteur de la fusillade à Paris témoigne

La préfète souhaite nuancer

La préfète des Bouches-du-Rhône souhaite toutefois nuancer, tout en soulignant que « chaque mort interpelle ». Elle souligne alors : « Pour la première fois cette année, nous avons comptabilisé l’ensemble des morts ou des tentatives d’homicides liés au trafic de stupéfiants ».

fusillade tiers morts marseille france 2022

Frédérique Camilleri assure aussi lutter contre ces règlements de compte. Elle avance quelques chiffres : 1000 armes saisies en 2022, soit 72% de plus que les autres années. La femme affirme que 39 points de deal ont été démantelés et que 18 000 amendes forfaitaires délictuelles ont été données.

Madame la préfète note enfin un changement dans le comportement des personnes qui perpétuent ces attaques. Avant, ils ciblaient une personne. Maintenant, c’est de l’intimidation. Elle souligne : « On tire, sans se soucier de qui peut se trouver sur le point de deal ou à proximité ».

À lire aussi : Un homme qui se faisait passer pour un moine accusé de vi*l

0