Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

« Ne rappelez plus, démerdez-vous » : un fonctionnaire de police jugé après avoir insulté une femme en situation de détresse

Publié par Mathilde le 12 Mar 2023 à 7:38
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Suite à une enquête de l’IGPN, un fonctionnaire de police doit comparaître ce mercredi 8 mars devant le tribunal de Pontoise.

>>> À lire aussi : Quand la police a vu le toit de cette maison, ils ont immédiatement arrêté les occupants… Quand vous saurez pourquoi…

La réaction du fonctionnaire de police

Le 31 juillet dernier, à 20h08, une jeune femme appelle le 17 pour expliquer qu’elle est dans une situation très complexe. Son ex-conjoint est venu devant chez elle dans le Val-d’Oise et la menace. Le policier, de l’autre côté du téléphone, ne prend pas son appel au sérieux. Ophélie, la jeune femme commence à paniquer tandis que le fonctionnaire de police lui répond de manière ironique.

>>> À lire aussi : Pierre Palmade libre : Sa détention provisoire levée, il a été remis en liberté

L’appel de la jeune femme menacée

Ophélie, toujours apeurée, lance à son ex-conjoint : « Commence pas à crier mon nom en bas de chez moi, casse pas les couilles Issa. » Ce à quoi le fonctionnaire de police de 38 ans répond : « Et tu parles mal grosse merde. Alors tu m’étonnes qu’il te menace. Et rappelez plus, démerdez-vous avec. »

Quelques heures après, Ophélie rappelle le commissariat et tombe sur un policier un peu plus compréhensif. En réalité, c’était le même fonctionnaire, sauf qu’il a réagit différemment. Il s’étonne même lorsque la jeune femme lui explique être tombée sur un policier agressif précédemment. Impatient, il lui a tout de même répondu : « Ouais bon, vous allez au commissariat, vous faites une plainte contre votre ami qui vous harcèle là, d’accord ? (…) Voilà, c’est tout. »

police policier appel détresse femme battue

@BruceEmmerling – Pixabay

Le lendemain, la jeune femme a été rouée de coups par son ex-conjoint, c’est sa petite fille de 12 ans qui a contacté la police : « II est venu et il est sorti de la voiture, il a pris une batte et il a tapé ma mère, il lui a mis des coups de poing et des coups de pied. Il a essayé de l’écraser. » Cette fois, la police a fait le déplacement et l’ex-conjoint a été condamné en novembre à quatre ans de prison ferme dont un avec sursis.

L’enquête

Une enquête pour « non assistance à personne en danger » a été ouverte par le parquet de Pontoise. Le fonctionnaire de police a alors affirmé ne pas avoir pris l’appel au sérieux : « J’ai immédiatement catégorisé cet appel dans les fantaisistes. J’avais l’impression qu’elle était en train de parler avec le sourire. Une femme en danger n’est pas agressive en général avec l’individu qui la menace. »

Malgré ses regrets, le policier comparaîtra ce 8 mars devant le tribunal correctionnel de Pontoise. Selon le Code pénal, il risque jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75 000 € d’amende. Sachez d’ailleurs qu’un candidat de télé-réalité se trouve également en mauvaise posture…  En effet, Julien Bert est accusé de violences faites sur ses ex-compagnes.

Alors, une réaction ? En attendant, découvrez cette dernière affaire…

>>> À lire aussi : Drame : malgré ses nombreux appels au Samu, personne n’est venu sauver sa femme

INSCRIPTION NEWSLETTER TDN

N'oubliez pas de cliquer sur l'email de validation pour confirmer votre adresse email. Si vous ne l'avez pas recu vérifiez dans vos spams.