Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Science

Des records de chaleur font prédire le pire pour l’Humanité

Publié par Hugo Plassot-Moizan le 17 Mai 2022 à 8:34
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Alors que la période estivale se profile en France avec des hausses de températures significatives ces derniers jours, tout le monde en profite en sortant et en passant sa journée dehors. Mais dans la réalité et surtout dans d’autres lieux sur la planète, la situation est bien plus dramatique. En effet, en Inde et au Pakistan, des températures démesurées touchent la population qui se retrouve en grande difficulté.

Plus de 50

Des signaux très inquiétants

Ce n’est pas un scoop, la situation climatique de notre planète est catastrophique. Les alertes des scientifiques de toute la planète n’y font rien. Pour beaucoup, nous fonçons droit de le mur. Selon plusieurs rapports, comme celui du Giec, nous ne pourrons plus vivre dans certaines parties du globe d’ici 2050. Parmi les plus gros problèmes, il y a bien évidemment la pollution et le réchauffement qui sont les plus dangereux.

Les vidéos du jour à ne pas manquer

Il y a quelques semaines, des chercheurs avaient pu constater une différence de températures gigantesques en Antarctique. En effet, ils ont relevé des températures plus élevées de 40 degrés au-dessus des normales saisonnières. Une situation inédite et alarmante pour une telle région. Les engagements des grandes nations face à cette problématique ne semblent pas assez suffisants pour éviter le pire.

L’Inde et le Pakistan touchés par des chaleurs extrêmes

Depuis plusieurs jours, une grande partie de l’Asie du Sud-Est est confrontée à un important épisode de canicule extrême. Une situation aussi exceptionnelle que dangereuse pour les populations. Les pays les plus touchés actuellement sont l’Inde et le Pakistan. Dans certaines provinces, les températures passaient la barre des 50 degrés. Des locaux décrivaient cette situation comme un feu qui brûle constamment autour d’eux.

Cette situation est une vraie catastrophe pour la population, des pénuries d’eau sont attendues. Des risques pour la santé sont également envisagés, des isolations, malaises ont été déjà recensés. Selon les experts, il faut attendre l’arrivée de la mousson pour voir les températures diminuer.

0