Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Société

Shein : Des bijoux rappelés à cause des métaux lourds

Publié par Alicia Trotin le 07 Mar 2023 à 18:30
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

La marque d’hyper-fast fashion fait encore l’objet d’un scandale. Si les images prises en caméra cachée dans les usines n’ont pas suffi à discréditer la marque, peut-être que ce rappel de bijoux fera l’affaire. Attention à vous chères consommatrices si vous avez commandé chez cette marque il n’y pas longtemps.

À lire aussi : SHEIN dans l’embarras : les vêtements jugés dangereux pour la santé

La suite après cette publicité
bijoux

Forte présence de métaux lourds

Le rappel de ces bijoux concerne toutes les clientes et amateurs de la marque Shein, véritable monstre du shopping en ligne. Ce vendredi 3 février, le site Rappel Conso a donc vivement conseiller de retourner tous les colliers et autres boucles d’oreille pour présence de nickel et de cadmium. En trop grande quantité, ces produits ne respectent pas les réglementations. Pour savoir si vous êtes concernées, voici la liste des cinq produits considérés comme dangereux rappelés :

La suite après cette vidéo
La suite après cette publicité
La suite après cette publicité

À lire aussi : Contrefaçons SHEIN : nouvelle polémique autour de la marque de vêtements

Quels effets ?

À long terme, ces bijoux contenant un fort taux de métaux lourds pourraient se révéler toxique et dangereux pour la santé. Les conséquences les plus courantes sont de fortes réactions allergiques, cela peut parfois aller plus loin. Par exemple, le cadmium peut provoquer des troubles rénaux en passant dans le sang.

La suite après cette publicité

Le nickel, lui, est présent naturellement dans notre corps, mais en trop forte dose, il crée une forme d’eczéma. Sans traitement, cela peut empirer avec une surinfection bactérienne. Si vous possédez ces produits, il est demandé de ne plus les porter et de les renvoyer au fournisseur pour se faire rembourser.

À lire aussi : 18h par jour, salaire à 3 centimes, quand Shein flirte avec l’esclavage