Icône menu hamburger Icône loupe de recherche
  1. TDN >
  2. Télé-réalité

« Je ne suis pas Dieu » : Benjamin Azoulay, le chirurgien de Maeva Ghennam se défend face à de graves accusations (vidéo)

Publié par Lou Tabarin le 06 Mai 2022 à 12:05
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Six femmes accusent le chirurgien Benjamin Azoulay de mutilations après avoir été opérées dans des conditions déplorables. Jeudi 5 mai, le chirurgien s’est défendu sur le plateau de Touche pas à mon poste.

Pour les adeptes de la télé-réalité, le nom de Benjamin Azoulay n’est pas inconnu. Le célèbre chirurgien esthétique est le magicien derrière les transformations physiques des candidates. Si la plastique de Maeva Ghennam fait encore tant parler, c’est grâce à lui ! Dans la tourmente à cause des accusations graves révélées par Le Parisien, il a tenu à défendre son honneur aux côtés des chroniqueurs de TPMP. Découvrez ses propos ci-dessous:

« C’était une boucherie » : des patientes l’accusent du pire

Un récent article du Parisien accable la réputation du chirurgien, déjà mise à mal suite à l’affaire Luna Skye. D’après nos confrères, six patientes accusent Benjamin Azoulay d’avoir raté leurs opérations. L’une d’entre elles témoigne : « à l’époque, je voulais seulement refaire ma poitrine tombante, après avoir allaité ma fille. En me réveillant, c’était une boucherie » . La jeune femme de 31 ans s’est faite opérée en 2014.

Cette patiente dénonce des négligences de la part de Benjamin Azoulay. Elle le décrit comme « froid et expéditif » et explique qu‘il ne lui a pas parlé des risques de son opération. D’après elle, le chirurgien jouissait d’une mauvaise réputation au sein de l’établissement où elle a été opérée : « plusieurs infirmières m’ont demandé : Qui vous a fait ça ? Lorsque j’ai dit son nom, elles ont répondu : Ah, oui, avec lui, il y a souvent des ratés » . Elle se souvient même d’un détail intrigant : « il avait l’air dans un état second, le visage défait, les yeux luisants » .

« Il n’y a pas de chirurgie sans risque » : le chirurgien des stars se défend

Face à toutes ces accusations, Benjamin Azoulay se défend avec beaucoup de contraintes à cause du secret médical. Dans Le Parisien, il rétorque : « je ne suis pas Dieu. Cela fait partie du métier » . Sur le plateau de TPMP, le chirurgien utilise les mêmes arguments : « il n’y a pas de chirurgie sans risque […] on a toujours forcément des petites complications et des moyennes, parfois des plus importantes » .

Benjamin Azoulay dément toute négligence et se confie sur ses horaires compliqués : « forcément, il y a des matins où j’ai la tête en vrac » puis ajoute qu’il n’est jamais tout seul en salle d’opération.

Gilles Verdez se demande s’il ne s’agirait pas d’accusations calomnieuses à titre de vengeance personnelle. Mais Benjamin Azoulay l’assure : il n’a « pas de relation personnelle avec ses patientes » . Pourtant, les internautes ont ressorti des photos qui le montrent très proche de certaines, notamment de Vanessa Lawrens ou de Maeva Ghennam qu’il qualifie comme sa « muse » .

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Dr Azoulay Benjamin (@therealdrparis)

0