Icône menu hamburger Icône loupe de recherche

La télé-réalité bientôt censurée ? Elisabeth Moreno annonce de nouvelles mesures sur le plateau de TPMP (vidéo)

Publié par FJ le 24 Nov 2021 à 15:13
Partagez ce contenu sur Facebook
Partagez ce contenu sur Whatsapp
Partagez ce contenu sur Twitter
Partagez ce contenu par mail

Ce mardi 23 novembre 2021, Elisabeth Moreno, ministre chargée de l’égalité hommes-femmes était invitée sur le plateau de Touche Pas à Mon PosteDurant l’émission, elle a déclaré que d’importantes mesures allaient être prises concernant les dérives de la télé-réalité afin de protéger les jeunes qui regardent l’émission, mais surtout les candidates qui y participent. Découvrez la séquence dans la vidéo ci-dessous.

>>> À lire aussi : Jean-Pierre Pernaut atteint d’un cancer : Nathalie Marquay donne des nouvelles dans TPMP, les internautes la dézinguent (vidéo)

La télé-réalité, un monde de plus en plus controversé

Depuis quelques mois maintenant, la télé-réalité ne cesse de faire parler d’elle et pas pour les bonnes raisons. En effet, de nombreux candidats pointent de plus en plus le rôle des productions au sein des aventures.

Cet été, la candidate Angèle Salentino avait dénoncé les équipes qui incitaient les jeunes femmes à avoir des relations sexuelles avec les candidats pour avoir un rôle important au sein de l’émission. Pire encore, quand elles refusaient, ces dernières pouvaient être éliminées sur-le-champ.

>>> À lire aussi : Bernard Montiel : pourquoi il a fondu en larmes sur le plateau de TPMP ? (vidéo)

Elisabeth Moreno prend des mesures

Ce mardi 23 novembre 2021, Elisabeth Moreno était invitée sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste. Face à Cyril Hanouna et Magali Berdah, agent des candidats, la ministre de l’égalité hommes-femmes a annoncé que de nombreuses mesures allaient être prises.

« J’ai décidé de convoquer tous les producteurs de télé-réalité. (…) Ce que je vais leur dire, c’est que, je comprends que vous ayez besoin de commercer, mais je dois veiller à ce qu’il n’y ait pas de stéréotypes » , commence-t-elle par assurer. « Ce que je voudrais, c’est leur expliquer l’impact de ces télé-réalités sur notre jeunesse et leur dire qu’ils ont la responsabilité de contribuer à ce que nos jeunes grandissent bien et qu’ils ne soient pas mal dans leur peau, qu’ils n’aient pas besoin d’un psy à l’âge de 16 ans parce qu’ils pensent qu’ils ne méritent pas de vivre » .

>>> À lire aussi : Sylvie Ortega : frappée dans les coulisses de TPMP, elle balance des photos chocs !